Subscribe for free: News alert
  • Follow us:
Go to mobile version:

Déclaration du Président des Seychelles à l'Assemblée générale de l'ONU : Ne laissez personne de côté

Victoria, Seychelles | | September 24, 2021, Friday @ 19:12 in En français » ACTUALITÉS NATIONALES | By: Betymie Bonnelame Traduit par: Rudie Bastienne | Views: 899
Déclaration du Président des Seychelles à l'Assemblée générale de l'ONU : Ne laissez personne de côté

M. Ramkalawan faisait partie des autres chefs d'État et de gouvernement qui ont fait des déclarations préenregistrées pour l'Assemblée générale qui se tenait au siège des Nations Unies à New York.  (State House)

 

(Seychelles News Agency) - Le président des Seychelles, Wavel Ramkalawan, a souligné jeudi dans une allocution virtuelle la nécessité pour les dirigeants participant à la 76e Assemblée générale des Nations Unies de réfléchir à la manière de résoudre les problèmes urgents au milieu de la pandémie mondiale de COVID-19.

M. Ramkalawan a énuméré les problèmes urgents comme l'accès efficace et équitable aux soins de santé, les inégalités flagrantes, le changement climatique et la dégradation de l'environnement, la course aux armements, les conflits sans fin et le sort des réfugiés.

"Alors que nous entrons dans la deuxième année de la décennie d'action des Nations Unies, il est impératif que nous, en tant que communauté de nations, prenions des mesures délibérées, collaboratives et décisives pour garantir un avenir qui ne laisse personne de côté", a-t-il déclaré.

"En nous rappelant de nos engagements envers la Déclaration universelle des droits de l'homme et les traités connexes, rappelons-nous que les personnes les plus vulnérables - celles qui vivent dans des conditions désastreuses et font face à des crises apparemment insurmontables - nécessitent une attention et une aide particulières", a ajouté M. Ramkalawan.

En raison de la pandémie de COVID-19, M. Ramkalawan faisait partie des autres chefs d'État et de gouvernement qui ont fait des déclarations préenregistrées pour l'Assemblée générale qui se tient au siège des Nations Unies à New York.

Le thème de la 76e session est « Construire la résilience par l'espoir de se remettre du COVID-19, reconstruire durablement, répondre aux besoins de la planète, respecter les droits des personnes et revitaliser les Nations Unies ».

Video : Allocution du Président des Seychelles lors du débat général.

M. Ramkalawan a appelé à accorder une attention urgente aux pays les plus vulnérables au milieu de la pandémie mondiale, en particulier dans les petits États insulaires en développement (PEID).

Il a déclaré que « alors que la pandémie a provoqué des souffrances indicibles, dévasté les systèmes de santé mondiaux, gravement touché l'économie mondiale et appauvri des communautés entières, la crise actuelle offre une opportunité de revigorer notre volonté collective d'apporter des changements positifs, en mettant l'accent sur une gouvernance equitable, durable et inclusive",

M. Ramkalawan a profité de l'occasion pour parler de la façon dont les Seychelles ont également été affectées par la pandémie, en particulier l'industrie du tourisme. Il a appelé aux États membres à prendre en considération les souffrances de ceux qui sont confrontés à des menaces de nature existentielle, notamment les petites îles.

« Nos vulnérabilités sont bien connues et il n'est pas nécessaire de les exposer ici. Ce qu'il faut toutefois souligner, c'est qu'une approche « uniforme » de l'allégement de la dette et des flux financiers concessionnels n'est certainement pas la plus appropriée pour nous. Une approche et une stratégie qui tiennent compte de nos vulnérabilités et de nos caractéristiques renforceraient nos propres efforts pour surmonter la crise actuelle et renforcer nos capacités à récupérer et à rebondir après les retombées économiques causées par la pandémie », a-t-il ajouté.

Le chef de l'État a également souligné l'impact du changement climatique et a appelé les dirigeants mondiaux à prendre des mesures décisives pour protéger la planète pour les générations futures.

"Jamais nous, en tant que communauté de nations, n'avons été confrontés à des défis de l'ampleur actuelle. Mais il y a de l'espoir, de l'espoir que nous puissions les surmonter. Il y a de l'espoir que nous puissions surmonter les défis auxquels nous sommes confrontés par l'action collective, la solidarité mondiale et avec une volonté politique", a-t-il conclu.

 

Actualités Nationales » Be a reporter: Write and send your article
Tags: Nations unies, Wavel Ramkalawan

More from Actualités Nationales →

Related Articles

general →

Top news


Archives

» Advanced search