Subscribe for free: News alert
  • Follow us:
Go to mobile version:

La Commission du commerce juste des Seychelles demande le remboursement 2 maisons préfabriquées pour cause de termites

Victoria, Seychelles | | September 29, 2021, Wednesday @ 19:43 in En français » ACTUALITÉS NATIONALES | By: Sedrick Nicette, Betymie Bonnelame Traduit par: Rudie Bastienne | Views: 779
La Commission du commerce juste des Seychelles demande le remboursement 2 maisons préfabriquées pour cause de termites

 L'entreprise est spécialisée dans l'assemblage de maisons préfabriquées en bois à partir de pin blanc de Roumanie ou d'Estonie, sélectionné dans la forêt.  (Eco Villas)

 

Photo license  

(Seychelles News Agency) - Une entreprise de construction locale aux Seychelles, Eco Villas, doit rembourser les frais engagés pour deux maisons après que le conseil des commissaires de la Fair Trading Commission (FTC) a statué en faveur des plaignants.

Le directeur général de la FTC, Francis Lebon, a déclaré à la SNA que « nous avons eu cette année deux affaires portées devant la commission contre Eco Villas. Dans les deux cas, le problème principal concernait les termites, où les clients ont affirmé ne pas avoir reçu la qualité de produit auquel ils s'attendaient."

Eco Villas, une entreprise de construction qui propose des maisons préfabriquées, a été créée en 2008 par l'italien Andrea Colucci. L'entreprise est spécialisée dans l'assemblage de maisons préfabriquées en bois à partir de pin blanc de Roumanie ou d'Estonie, sélectionné dans la forêt.

Le bois passe ensuite par un processus de séchage naturel, sous des contrôles stricts de température et d'humidité, et cela prend plus de neuf mois avant que le bois ne soit prêt pour la construction.

Dans le premier cas, Eco Villas a été condamnée à rembourser 328 800 SCR (24 836 $) au plaignant et dans le second cas, la décision de remboursement était de 459 000 SCR (34 707 $).

Le propriétaire d'Eco Villas, M. Colucci, a déclaré vendredi à la SNA que son entreprise avait été considérablement affectée par ces affaires.

"Depuis que ces cas ont été découverts, nous n'avons reçu aucun nouveau contrat et c'est dommage car depuis que nous sommes arrivés aux Seychelles, nous avons construit 45 maisons, et seuls ces deux-là ont reporté des problèmes", a déclaré M. Colucci.

Il a dit que lorsqu'il a apporté son produit aux Seychelles, un archipel de l'océan Indien occidental, il voulait pouvoir construire de belles maisons en bois qui soient également très écologiques et son intention n'était jamais de vendre un mauvais produit.

« Depuis que les cas ont été présentés, nous avons dû réévaluer notre produit et avons maintenant décidé d'utiliser des cadres en acier plutôt que du bois, mais nous nous en tenons au même modèle de conception pour nos maisons », a déclaré M. Colucci.

La construction d'une maison en béton aux Seychelles peut être un processus lent, prenant plusieurs mois à quelques années selon la disponibilité des matériaux et la fiabilité des travailleurs. En comparaison, la méthode préfabriquée est plus rapide, prenant jusqu'à trois semaines pour que la maison soit livrée.

La SNA a contacté les clients dans les deux cas ; les deux ont refusé de commenter officiellement.

Eco Villas Seychelles a déclaré avoir fait appel des décisions prises à son encontre.

Pendant ce temps, la FTC continue d'encourager les entrepreneurs et les prestataires de services à s'assurer qu'ils fournissent un service et des produits de qualité à leurs clients.

 

Actualités Nationales » Be a reporter: Write and send your article
Tags: Eco Villas, Fair Trading Commission

More from Actualités Nationales →

Related Articles

Business →

Top news


Archives

» Advanced search