Subscribe for free: News alert
  • Follow us:
Go to mobile version:

Nucléaire: début de la rencontre entre le négociateur européen et un vice-ministre iranien

Iran | October 14, 2021, Thursday @ 14:26 in En français » MONDE | By: AFP | Views: 763
Nucléaire: début de la rencontre entre le négociateur européen et un vice-ministre iranien

(Archives) Cette photo montre l'usine de fabrication de combustible dans la province centrale d'Ispahan, le 9 avril 2009. PHOTO AFP/ATTA KENARE

Photo license  Purchase photo

(AFP) - Les discussions entre le négociateur de l'Union européenne chargé des pourparlers sur le nucléaire iranien Enrique Mora et le vice-ministre iranien des Affaires étrangères Ali Bagheri chargé de ce dossier ont débuté jeudi, a indiqué la diplomatie iranienne.

Selon le ministère, les deux délégations doivent discuter "des questions d'intérêt mutuel, régional et international, à savoir les relations entre l'Iran et l'Union européenne, la question de l'Afghanistan et les négociations pour la levée des cruelles sanctions" imposées à la République islamique.

La rencontre intervient tandis que le chef de la diplomatie américaine Antony Blinken a menacé mercredi d'envisager "d'autres options" si l'Iran ne retourne pas à la table des négociations pour sauver l'accord international sur le nucléaire iranien.

Conclu en 2015, ce pacte offrait à l'Iran la levée d'une partie des sanctions occidentales et onusiennes en échange de son engagement à ne jamais se doter de l'arme atomique et d'une réduction drastique de son programme nucléaire, placé sous le strict contrôle de l'ONU.

Mais après le retrait unilatéral des Américains de l'accord en 2018 et le rétablissement de leurs sanctions, Téhéran s'est de plus en plus affranchi des restrictions nucléaires.

Les négociations pour relancer l'accord sont au point mort depuis juin.

Mercredi, le chef de la diplomatie israélienne Yaïr Lapid avait indiqué lors d'une conférence de presse à Washington avec son homologue américain qu'Israël se "réservait le droit d'agir à tout moment et quels que soient les moyens" pour empêcher Téhéran de se doter de l'arme nucléaire.

Regrettant le "manque de volonté" iranien pour "dialoguer", le secrétaire d'Etat Blinken avait également déclaré que Washington était "prêt à se tourner vers d'autres options si l'Iran ne change pas de direction".

sk-str/vg

Monde » Be a reporter: Write and send your article

More from Monde →

general →

Top news


Archives

» Advanced search