Subscribe for free: News alert
  • Follow us:
Go to mobile version:

Les Seychelles ont perdu une protectrice de l'environnement Katy Beaver

Victoria, Seychelles | | October 25, 2021, Monday @ 20:09 in En français » ACTUALITÉS NATIONALES | By: Sharon Ernesta et Traduit par Rudie Bastienne | Views: 677
Les Seychelles ont perdu une protectrice de l'environnement Katy Beaver

Mme Beaver a été honoré en 2017 lorsqu'une fougère a été nommée en son honneur.  (Seychelles Nation)

 

(Seychelles News Agency) - On se souvient de l'homonyme de Katy's Fern, une protectrice ardente et féroce de l'environnement des Seychelles, pour ses 40 ans de travail de conservation sur les îles.

Katy Beaver, qui est née au Royaume-Uni mais a élu domicile dans les îles, est décédée la semaine dernière des suites d'une maladie. Elle laisse dans le deuil son mari, l'écologiste local bien connu Lyndsay Chong Seng, deux filles ainsi que ses frères et sœurs au Royaume-Uni.

Mme. Beaver a été l'un des fondateurs du Plant Conservation Action Group et, en tant que défenseur de l'environnement, a participé à de nombreux types de recherches et d'études. Elle était également écrivain et illustratrice.

Jeanne Mortimer a déclaré qu'elle et Mme. Beaver avaient collaboré sur de nombreux projets. La dernière en date est une série d'études sur les herbiers des Seychelles. Mme. Mortimer a déclaré dimanche à la SNA que Mme. Beaver était arrivée dans la nation insulaire en 1982, un an après elle.

Photo : Mme. Mortimer a ajouté que Mme. Beaver prenait son rôle d'écologiste très au sérieux et avait même pris l'habitude de marcher plutôt que de conduire.             

"Katy est venue de Keele, Staffordshire au Royaume-Uni où elle est née et a grandi. Son père était géographe et c'est là qu'elle a été exposée à l'environnement. Quand elle est venue aux Seychelles, elle étudiait les vers, mais s'est ensuite détournée vers l'étude des insectes. Son frère est entomologiste en Thaïlande », raconte Mme. Mortimer.

Selon Mme. Mortimer, avant de venir dans l'archipel des 115 îles de l'océan Indien occidental, Mme. Beaver, avait travaillé au Rwanda et dans les îles du Pacifique, Samoa et Fidji.

Mme. Mortimer a ajouté que Mme. Beaver prenait son rôle de défenseur de l'environnement très au sérieux et se mit même à marcher plutôt qu'à conduire dans le but de réduire la pollution et a fait tout ce qu'elle pouvait pour réduire son empreinte carbone.

Le naturaliste Pat Matyot a rappelé comment il l'avait rencontrée dans les années 1980 et l'avait accompagnée lors d'une randonnée en groupe. "Je me souviens très bien d'avoir entendu Katy gronder un autre membre du groupe pour avoir déraciné une fougère. 'C'est une réserve naturelle', a-t-elle dit. 'Vous n'êtes pas censé enlever quoi que ce soit d'ici.' Au fil des années, j'ai réalisé qu'elle était très disciplinée à propos de telles choses », a raconté M. Matyot.

Selon M. Matyot, ce qui ressortait de Mme. Beaver, c'était qu'elle avait des principes et qu'elle les soutenait. "On pourrait dire qu'elle avait une vision" progressiste " - c'était une ardente défenseure de l'environnement avec une forte conscience sociale. Elle avait non seulement une passion pour l'histoire naturelle et la conservation de la nature, mais était également soucieuse de faire les bonnes choses pour l'environnement naturel et la société en général. Vous savez, des choses comme les trois R – réduire, réutiliser et recycler – pour réduire la quantité de déchets que nous produisons.

 L'illustration du 'fouzer Kati'.  (Seychelles Nation) Photo License: CC-BY     

M. Matyot a ajouté que Mme. Beaver était également très protectrice des ressources génétiques. "Elle n'aimait pas l'idée que des étrangers viennent aux Seychelles et collectent des spécimens de plantes et d'animaux endémiques de manière incontrôlée, au cas où les espèces collectées se révéleraient être des sources de matériel génétique qui pourraient être utilisées dans des projets de sélection ou de génie génétique qui bénéficieraient d'autres et pas les Seychelles."

Charles Morel - le conservateur de l'Herbier national des Seychelles, est une autre personne qui a travaillé en étroite collaboration avec Mme. Beaver au fil des ans. "Elle venait souvent apporter avec elle des bouts de plantes qu'elle avait ramassés sur le terrain, pour les identifier. C'était le début de ce qui allait être une amitié durable", explique M. Morel.

M. Morel a ajouté que les projets sur lesquels lui et Mme. Beaver ont travaillé comprenaient la mise à niveau de l'herbier national, la surveillance des bryophytes sur les sandragons mourants et la mise en place d'une exposition permanente dans la maison du docteur, l'île Curieuse - un parc terrestre et marin.

Photo : Mme. Beaver était un fervent défenseur de l'environnement doté d'une forte conscience sociale.  (Charles Morel) Photo License: All Rights Reserved

"L'impact de Katy est sans doute incomparable, et pourtant on en parle rarement. Elle reste une pionnière qui a contribué à attirer l'attention nationale sur les problèmes liés à l'environnement et à faire prendre conscience de la biodiversité des Seychelles, aux niveaux national et international. Une enseignante, amoureuse de la nature, écologiste, mère, épouse et véritable amie est partie", a conclu M. Morel.

Mme Beaver a été honoré en 2017 lorsqu'une fougère a été nommée en son honneur. "Fouzer Kati" (Katy’s fern en anglais) était en l'honneur de sa vaste contribution à l'étude des plantes aux Seychelles, en vulgarisant la recherche scientifique et en développant du matériel pédagogique pour les enfants et les jeunes chercheurs.

Elle avait déclaré aux journalistes à l'époque : "C'est un grand honneur d'avoir un nom latin donné à une plante après vous-même. Ce qui me plaît, c'est que c'est une très petite fougère, presque microscopique. Cela convient très bien à ma nature", a déclaré Mme Beaver, qui était elle-même de petite taille.

 

Actualités Nationales » Be a reporter: Write and send your article
Tags: Katy Beaver

More from Actualités Nationales →

Related Articles

general →

Top news


Archives

» Advanced search