Subscribe for free: News alert
  • Follow us:
Go to mobile version:

La saison du maquereau aux Seychelles, à toutes les sauces

Victoria, Seychelles | October 19, 2014, Sunday @ 11:15 in En français » ARTS & CULTURE | By: Joe Samy | Views: 2473
La saison du maquereau aux Seychelles, à toutes les sauces

Un seychellois achetant son paquet de maquereaux au marché de Victoria  (Joe Laurence, Seychelles News Agency)

Photo license  

(Seychelles News Agency) - Parmi les nombreuses espèces de poissons dans les eaux des Seychelles, le maquereau reste le poisson chéri de tous les Seychellois. Le maquereau commun est le plus apprécié de tous.

Le « makro dou » comme il est appelé aux Seychelles est un plat emblématique. C’est une délicatesse, certes, que l'on peut préparer partout ; près de la plage ; dans les foires ainsi que dans les banquets des grands établissements touristiques.

On le consomme presque toute au long de l’année, mais en ce mois d’octobre, elle est en abondance au marché de Victoria, la capitale des Seychelles. C’est cette abondance qui rend un peu trop familier ce poisson dont on sous-estime les valeurs nutritives pour notre santé. 

Au marché de Victoria, Walter, pécheur de maquereau pendant plus de 30 ans, nous raconte, « Makro inn tonbe menm sa mwan… et sak lannen i diferan ». Il veut dire que le maquereau est en abondance ce mois-ci, et que chaque année, cela change.

À l'époque des quantités de maquereau s’échouaient  sur les plages notamment à Beau vallon dans le nord de l’île de Mahé. C’est le lieu le plus associé à la pêche du maquereau.

Presque tous les jours, des pécheurs tendent leurs filets de leurs pirogues  tandis que les visiteurs prennent des photos de leurs choix.

 

Le maquerau des Seychelles (Joe Laurence, Seychelles News Agency) Photo License: CC-BY

 François est pécheur à Beau Vallon depuis tout jeune. Aujourd’hui, il a 60 ans et il se rappelle.  «… des centaines de maquereaux s’échouaient sur les plages dans mon jeune temps … on ne savait pas quoi en faire … parfois on les enterrait dans le sable… on les vendait, je crois vingt-cinq sous la douzaine … et aujourd’hui aux marché il faut avoir parfois 50 roupies pour une dizaine de maquereaux qui vient juste d’être pris … passer quelques heures les gens n’achètent plus car le Seychellois aime son maquereau qui vient juste d’être péché ».

Le maquereau que l'on trouve en vente à côté de la route près  des plages  nous apporte pleins de bienfaits nutritifs et guérissants !

Les maquereaux frais qui arrivent au marché de Victoria  (Joe Laurence, Seychelles News Agency) Photo License: CC-BY

 Martha, la coureuse de marathon nous précise, « … le maquereau est bon pour le cœur, il régularise le rythme cardiaque tout en nettoyant les artères ... et pour son action calmante sur le système nerveux et le cerveau … la graisse du maquereau contient d’abord l’Omega 3 ainsi que la vitamine A (antioxydant) et les vitamines B, B2, B3, B5, B6, B12… »

Sur ce, Martha est repartie souriante et en courant sur la plage. Sans hésitation après les paroles de Martha, j’ai acheté quelques maquereaux tout près de la plage.

Maintenant comment les préparer ? En bouillon avec du lait de coco, du safran, et des piments verts, ou simplement grillés au charbon, parfumé du jus de quelques bigarades avec la mélodie de « Tou le zour dan lari bazar » trottant dans ma tête… Quelle bonne idée ?  

 

Arts & Culture » Be a reporter: Write and send your article
Tags: poisson, Beau Vallon

More from Arts & Culture →

Related Articles

Business →

Top news


Archives

» Advanced search