Subscribe for free: News alert
  • Follow us:
Go to mobile version:

Lafarge veut doubler sa capacité de stockage aux Seychelles pour réduire les coûts

Victoria, Seychelles | October 16, 2014, Thursday @ 14:15 in En français » ACTUALITÉS NATIONALES | By: Rassin Vannier | Views: 1474
Lafarge veut doubler sa capacité de stockage aux Seychelles pour réduire les coûts

Lafarge veut doubler sa capacité de stockage de ciment aux Seychelles (Joe Laurence, Seychelles News Agency)

Photo license  

(Seychelles News Agency) - Le cimentier Lafarge Co (Seychelles) Ltd, qui est une entreprise française implantée aux Seychelles, compte agrandir ses opérations dans le pays.

Elle est en train de construction d'un silo de 4.000 tonnes à son dépôt à proximité du port commercial de Port Victoria, pour  doubler sa capacité de stockage et être en mesure de répondre à la demande en prévision d'une hausse de la construction dans un proche avenir.

La consommation de ciment, aux Seychelles, est en moyenne 40 000 tonnes.

D’après Lafarge, elle fournirait près de 65% de la demande.

Lafarge qui importe du ciment de Lankawi, en Malaisie, est aussi présent à l'Île Maurice, Madagascar et Mayotte.  

"Nous travaillons sur des réductions de coût. Le nouveau silo devrait aider à réduire la fréquence des navires qui viennent ici, en réduisant les coûts opérationnels, et en plus de doubler notre capacité " a dit à la SNA le directeur général de Lafarge Co Ltd Farouk Jean-Baptiste.

Il a noté que la construction du silo de 35 mètres de haut, a nécessité l'importation d'une grue de 45 mètres de haut et pesant 28 tonnes de l’Île de la Réunion.

"C'est un travail très spécialisé avec beaucoup de logistiques impliquées", a déclaré Jean-Baptiste, qui a ajouté que la société sri-lankaise a été impliquée dans la construction de la grue et pour la construction du silo, entrepris par l'entrepreneur local Laxmanbhai, sera complété dans le prochain mois. L'ensemble du projet coûtera à Lafarge environ 2 millions d’euros.

La société est présente aux Seychelles depuis 45 ans, elle s’appelait au début des années 1970 " Ciment Baobab" , elle fut impliquée dans la construction de l'aéroport international des Seychelles, du remblaie de Pointe Larue, sur la côte est de Mahé, l’île principale.

Le silo en cours de construction par Lafarge  (Joe Laurence, Seychelles News Agency) Photo License: CC-BY

Lafarge a repris l'entreprise, en 2004, au moment où Jean-Baptiste a également rejoint la société.

Les autres fournisseurs de ciment aux Seychelles importent surtout du Pakistan. Il s'agit notamment de "Land and Marine", tandis que d'autres encore, l'importation d'Inde.

Le ciment de Lafarge est expédié en vrac une fois arrivé au port de Victoria, il est transporté dans de longs tuyaux aux silos pour stockage, avant d'être mis en sacs.

Ils sont ensuite vendus en sacs de papier de 50 kg, dont Jean-Baptiste précise qu’ils sont biodégradables, contrairement au plastique. 

Jean-Baptiste a noté qu'en 2014, la consommation de ciment est en baisse de 20% comparait à 2013.

Il explique ce ralentissement dans le secteur de la construction à la dépréciation de la roupie seychelloise face au dollar.

"Nos prix ont été fixés en début d'année, lorsque le taux de change était 12.50 roupies pour un dollar américain. Il est maintenant à 14 roupies".

Jean -Baptiste dit que la compagnie a été en mesure d'absorber les pertes, et il est convaincu que la crise ne sera que de courte durée.

Lafarge, dont le siège est à Paris, est présent dans 80 pays, et sera bientôt le plus gros producteur de ciment au monde, avec un projet de fusion avec la Suisse Holcim.

Actualités Nationales » Be a reporter: Write and send your article
Tags: Lafarge, Ciment

More from Actualités Nationales →

Related Articles

general →

Top news


Archives

» Advanced search