Subscribe for free: News alert
  • Follow us:
Go to mobile version:

Les Seychelles signent un pacte historique pour mettre fin à la déforestation d'ici 2030 lors du sommet de l'ONU sur le climat

Victoria, Seychelles | | November 3, 2021, Wednesday @ 18:59 in En français » ACTUALITÉS NATIONALES | By: Betymie Bonnelame Traduit par: Rudie Bastienne | Views: 723
Les Seychelles signent un pacte historique pour mettre fin à la déforestation d'ici 2030 lors du sommet de l'ONU sur le climat

Plus de 100 dirigeants mondiaux ont signé le pacte.  (State House) 

 

Photo license  

(Seychelles News Agency) - Les Seychelles ont signé un pacte historique pour arrêter et inverser les pertes et la dégradation des terres d'ici 2030 lors du Sommet des Nations Unies sur le climat à Glasgow mardi, a déclaré State House.

Le président Wavel Ramkalawan a signé le pacte avec d'autres chefs d'État et de gouvernement lors de l'événement sur les forêts et l'utilisation des terres.

Plus de 100 dirigeants mondiaux ont signé le pacte dans le cadre d'un accord salué par certains observateurs comme l'un des "premiers résultats majeurs" du sommet COP26 sur le climat.

Le sommet a inclus une vidéo de la feuille de route de la déclaration des faits des dirigeants de Glasgow dans laquelle M. Ramkalawan a également été présenté indiquant l'urgence de la protection des forêts.

« Les forêts sont importantes parce qu'elles sont le cœur et les poumons de notre planète. Quarante-sept pour cent de notre territoire terrestre est sous protection, et nous nous sommes récemment engagés à protéger les herbiers marins et les forêts de mangrove dans nos efforts pour survivre au changement climatique et protéger notre biodiversité. Les Seychelles soutiennent et s'engagent pleinement à la Déclaration des dirigeants de Glasgow sur l'utilisation des forêts et des terres », a-t-il déclaré.

Dans son discours lors de l'événement, le Premier ministre britannique, Boris Johnson, a salué le nouvel accord signé par les gouvernements responsables des 85 pour cent des forêts du monde, comme un pas en avant sans précédent pour les efforts visant à lutter contre les crises du climat et de la biodiversité.

En vertu de l'accord, 12 pays, dont le Royaume-Uni, se sont engagés à fournir 12 milliards de dollars de financement public entre 2021 et 2025 pour aider les pays en développement dans leurs efforts pour restaurer les terres dégradées et lutter contre les incendies de forêt.

En marge du Sommet, M. Ramkalawan a assisté à une table ronde avec d'autres dirigeants de l'Alliance des petits États insulaires (AOSIS) sur la compréhension des priorités climatiques des îles à la COP26.

Photo : M. Ramkalawan a rencontré et interagi avec le président des États-Unis, Joe Biden.  (State House)  Photo License: CC-BY  

M. Ramkalawan a eu l'occasion de rencontrer et d'interagir avec le président des États-Unis, Joe Biden. La réunion était présidée par le secrétaire d'État Anthony Blinken dans le but de discuter du changement climatique, des priorités des petits États insulaires en développement (SDS) et de l'aide que le gouvernement américain apporterait.

Au cours de la réunion, M. Ramkalawan a abordé la question de l'assistance directe aux PEID par le biais d'un mécanisme simple et bien élaboré qui accélérerait essentiellement de tels processus.

Il a également parlé de l'adoption d'un indice de vulnérabilité à travers lequel les PEID seraient évalués en fonction de la vulnérabilité de leur situation au lieu des gains économiques durement gagnés, qui peuvent être détruits du jour au lendemain comme cela est arrivé à l'industrie du tourisme avec la pandémie de COVID-19.

L'AOSIS est une organisation intergouvernementale des pays côtiers de faible altitude et des petits pays insulaires créée en 1990.

Lors de sa participation à la COP26, le chef de l'État des Seychelles, un archipel de l'océan Indien occidental, a rencontré d'autres dirigeants mondiaux à savoir le président du Kenya, Uhuru Kenyatta ; Président du Zimbabwe Emmerson Mnangagwa ; l'émir du Qatar, Cheikh Tamim bin Hamad Al Thani ; Le président du Sri Lanka, Gotabaya Rajapaksa et le président de la 76e session de l'Assemblée générale des Nations Unies -- Abdulla Shahid.

 

Actualités Nationales » Be a reporter: Write and send your article
Tags: COP26, deforestation

More from Actualités Nationales →

Related Articles

general →

Top news


Archives

» Advanced search