Subscribe for free: News alert
  • Follow us:
Go to mobile version:

Le ministre hongrois des Affaires étrangères propose une formation sur la désintoxication aux experts de la santé des Seychelles

Victoria, Seychelles | | November 9, 2021, Tuesday @ 20:40 in En français » ACTUALITÉS NATIONALES | By: Rita Joubert-Lawen édité par: Betymie Bonnelame traduit par Rudie Bastienne | Views: 955
Le ministre hongrois des Affaires étrangères propose une formation sur la désintoxication aux experts de la santé des Seychelles

Le ministre hongrois des Affaires étrangères propose une formation sur la désintoxication aux experts de la santé des Seychelles (Seychelles Nation)

 

(Seychelles News Agency) - Les praticiens de la santé des Seychelles recevront une formation en Hongrie au mois de décembre dans le cadre d'une coopération bilatérale renouvelée entre les deux pays.

Les nouveaux domaines de coopération ont été révélés lors d'une réunion bilatérale entre le ministre hongrois des Affaires étrangères et du Commerce, Péter Szijjártó, et le ministre seychellois des Affaires étrangères et du Tourisme, Sylvestre Radegonde, mardi.

M. Szijjártó est en visite d'une journée aux Seychelles, un archipel de l'océan Indien occidental, suite à une invitation de M. Radegonde lors de sa visite à Budapest au mois de juillet. Dans le cadre de sa visite, il a également rencontré le président Wavel Ramkalawan.

Une délégation du ministère de la Santé des Seychelles dirigée par le secrétaire principal se rendra en Hongrie au mois de décembre pour découvrir son programme de désintoxication.

"Le premier pas sera de faire venir vos psychologues, vos experts en prévention de la toxicomanie et vos médecins. Ils recevront une formation dans deux de nos institutions", a déclaré M. Szijjártó.

Le gouvernement hongrois partagera également son expertise avec les Seychelles sur la manière de traiter les aspects criminels de l'abus de drogues.

"Nous avons discuté de l'accord sur la lutte contre la criminalité, principalement en ce qui concerne la consommation et le trafic de drogue", a déclaré le responsable hongrois.

Les deux ministres ont signé deux accords visant à améliorer la coopération entre les Seychelles et la Hongrie.

"Nous avons signé une consultation régulière en tant qu'amis, pour nous consulter sur certaines questions. Notre niveau de coopération est maintenant tel que nous pouvons parler, discuter si nous pouvons nous mettre d'accord sur certaines positions que nous pourrions adopter sur le forum international. Si nous ne sommes pas d'accord alors on discute et on avance", a expliqué M. Radegonde.

Le tourisme est un autre domaine de coopération entre les deux pays et M. Radgeonde a déclaré qu'il peut s'agir de formation ou d'échange de visites et "comment nous pouvons travailler ensemble pour progresser dans cette industrie", a-t-il ajouté.

Dans le cadre de la coopération bilatérale renouvelée, les Seychelles bénéficieront de la création d'un centre de cybersécurité l'année prochaine.

Cela fait partie d'une initiative dans laquelle la banque hongroise Exim a mis à disposition une ligne de crédit de 17 millions de dollars à utiliser pour des transactions d'import/export, en formant des coentreprises ainsi qu'en participant à des appels d'offres sur des marchés fermes.

M. Szijjártó a déclaré qu'avec la pandémie, de plus en plus d'enfants doivent étudier virtuellement à la maison et « ils constituent un groupe cible sans défense pour ceux qui commettent la cybercriminalité. C'est pourquoi je pense que la cybersécurité va être la plus importante, et c'est pourquoi je pense que ce centre aidera la république des Seychelles à relever ce défi", a-t-il déclaré.

L'entreprise qui créera l'entreprise devrait signer, cette année, un accord de coopération avec le gouvernement, après des discussions avec le ministère de l'Innovation et de la technologie.

Le centre sera installé l'année prochaine une fois toutes les formalités accomplies.

"L'infrastructure, le matériel, la formation et les aspects financiers seraient assurés par cette société hongroise", a déclaré le ministre hongrois.

Les autres domaines dont les Seychelles bénéficieront également sont l'agriculture et la sécurité maritime.

Le ministre hongrois des Affaires étrangères et du Commerce, Péter Szijjártó s’est également 
rendu à la présidence il a rencontré le président des Seychelles Wavel Ramkalwan.

Les Seychelles et la Hongrie ont établi des relations en 1977, et pendant cette période, il y a eu une coopération dans le domaine de l'éducation. L'année dernière, 10 bourses ont été attribuées aux Seychelles et 10 supplémentaires ont été ajoutées cette année.

Il y a actuellement deux Seychellois qui étudient dans le pays.

 

Actualités Nationales » Be a reporter: Write and send your article
Tags: tourisme, désintoxication, drogue

More from Actualités Nationales →

Related Articles

general →

Top news


Archives

» Advanced search