Subscribe for free: News alert
  • Follow us:
Go to mobile version:

Les organisations seychelloises lancent 16 jours de sensibilisation contre les violences à caractère sexiste

Victoria, Seychelles | | November 25, 2021, Thursday @ 21:40 in En français » ACTUALITÉS NATIONALES | By: Rita Joubert-Lawen édité par: Betymie Bonnelame traduit par Rudie Bastienne | Views: 693
Les organisations seychelloises lancent 16 jours de sensibilisation contre les violences à caractère sexiste

La Première Dame, Linda Ramkalawan, a été la première à dessiner symboliquement sa main sur un grand tableau, montrant qu'elle était contre une telle violence dans la société. (Seychelles Nation)

 

(Seychelles News Agency) - Trois organisations locales ont rejoint l'Alliance française jeudi pour lancer 16 jours d'activisme contre les violences à caractère sexiste aux Seychelles.

Les 16 jours d'activisme contre la violence à caractère sexiste sont une campagne internationale annuelle qui commence le 25 novembre, Journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes, et se poursuit jusqu'au 10 décembre, Journée des droits de l'homme.

La ministre pour la Jeunesse, les Sports et la Famille, Marie-Céline Zailor, a lancé la campagne jeudi lors d'une courte cérémonie.

Trois organisations participant à la campagne sont End Rape in Seychelles, Stand Up Step Up et Lesbian, Gay, Bisexual, Transgender and Intersex Seychelles (LGBTISey) pour lutter contre la discrimination et la violence dans le pays.

Les trois organisations à but non lucratif visent à attirer l'attention sur le problème et à souligner l'importance de travailler ensemble pour y remédier.

Stand Up Step Up travaille avec les écoles pour lutter contre le harcèlement tandis que LGBTISey éduque les gens sur les droits de la communauté LGBTI. L'homosexualité a été dépénalisée aux Seychelles en 2016.

ERIS est une organisation lancée en mars pour sensibiliser sur les agressions sexuelles qui ont été un sujet tabou aux Seychelles, un groupe de 115 îles dans l'océan Indien occidental.

La première dame des Seychelles, Linda Ramkalawan, a été la première à dessiner symboliquement sa main sur un grand tableau, montrant qu'elle était contre une telle violence dans la société.

"Je pense que nous devons continuellement mettre l'accent sur l'éducation et la sensibilisation non seulement pendant les 16 jours de novembre de chaque année, mais tout au long de l'année", a déclaré Mme. Ramkalawan.

Alors que les Seychelles, avec une population d'environ 99 000 habitants, modifient leurs lois pour mieux protéger les victimes d'abus et de violence, Mme. Ramkalawan a déclaré que « nous avons un rôle important à jouer dans notre propre protection. Ici, je ne parle pas de circonstances exécutoires, mais plutôt les décisions que nous prenons en connaissance de cause, mais néanmoins par négligence."

De son côté, l'ambassadeur de France aux Seychelles, Dominic Mas, a déclaré que la rapidité avec laquelle les différentes associations se sont réunies pour cet événement est « un signe de leurs engagements pour mettre fin aux violences faites aux femmes et est un signe encourageant pour la marche à suivre dans ce combat."

Les membres du public sont également encouragés à montrer leur soutien à la cause en visitant Kenwyn House et en traçant leur main sur le tableau.

Les associations à l'origine de cette campagne avec L'Alliance Française encouragent également les férus de technologie à publier sur leurs hashtags : #IPAOK et #NOUTOUKONTVYOLANS.

 

Actualités Nationales » Be a reporter: Write and send your article
Tags: LGBTI

More from Actualités Nationales →

Related Articles

general →

Top news


Archives

» Advanced search