Subscribe for free: News alert
  • Follow us:
Go to mobile version:

Les marins seychellois qui travaillaient sur des navires de l'UE pourront obtenir 73 % de leurs indemnités

Victoria, Seychelles | | November 29, 2021, Monday @ 19:11 in En français » ACTUALITÉS NATIONALES | By: Salifa Karapetyan édité par Betymie Bonnelame et traduit par Rudie Bastienne | Views: 764
Les marins seychellois qui travaillaient sur des navires de l'UE pourront obtenir 73 % de leurs indemnités

L'UE et les Seychelles ont convenu que les marins seychellois touchés seraient indemnisés.  (Joe Laurence, Seychelles News Agency) 

 

(Seychelles News Agency) - Les marins seychellois ayant travaillé sur des navires de pêche de l'Union européenne (UE) dans le cadre des protocoles précédents recevront 73 pour cent du montant de l'indemnisation demandé, a déclaré le ministre seychellois pour la Pêche.

Jean-François Ferrari a participé à la deuxième réunion du comité mixte dans le cadre du protocole 2020-2026 de mise en œuvre de l'accord de partenariat pour une pêche durable entre l'UE et les Seychelles.

La réunion a eu lieu aux Seychelles du 24 au 25 novembre.

« Nous avons eu de longues négociations et je remercie l'UE pour la manière constructive dont elle a abordé la question, où nous cherchions une solution. Je remercie également les armateurs et les sociétés de pêche européennes opérant aux Seychelles pour leur volonté de résoudre ce problème épineux", a déclaré M. Ferrari lors d'une conférence de presse.

Les paiements doivent être effectués dans les semaines à venir.

L'UE et les Seychelles ont convenu d'un commun accord que 121 marins seychellois dont le salaire fixe n'était pas conforme aux normes de l'Organisation internationale du travail (OIT) seraient indemnisés.

Afin de clore cette question dans un compromis satisfaisant pour toutes les parties concernées, il a été convenu que les remboursements pour le protocole 2014-2020 et pour le protocole 2011-2013 soient réglés au cas par cas après un processus d'examen par les Seychelles. Autorité de la pêche en collaboration avec les opérateurs de l'UE.

Pour les cas étayés par des preuves et considérés comme éligibles à une indemnisation, les remboursements seront effectués par les opérateurs de l'UE d'ici la fin de l'année.

Pour les deux premiers protocoles, un montant d'environ 1,2 million d'euros sera versé par les armateurs. Quant au protocole le plus ancien de 2005 à 2011 - les parties ont reconnu les sérieuses contraintes juridiques pour les armateurs d'intervenir directement sur les cas survenus entre 2005 et 2010.

Les autorités seychelloises ont accepté d'utiliser les contributions des opérateurs de l'UE collectées via le Fonds pour la gestion de l'environnement et l'observation des écosystèmes marins fixée par le protocole actuel pour dédommager les marins concernés.

En cas d'insuffisance de fonds disponibles, les compensations restantes seront prises en charge par la SFA au prorata des sommes mises à disposition par ce Fonds et des remboursements effectués par les opérateurs au titre du Protocole 2014-2020.

Lors de la conférence de presse, le chef adjoint de l'unité de la direction générale des affaires maritimes et de la pêche de l'UE, Emmanuel Berck, a exprimé sa satisfaction quant à la mise en œuvre de cet accord de partenariat dans le domaine de la pêche, soulignant davantage les domaines qui fonctionnent bien.

"Nous avons de très bonnes activités de pêche, un bon fonctionnement, un bon niveau de captures et l'année dernière par exemple, nous avions légèrement dépassé le tonnage de référence qui est prévu dans le protocole avec pour effet que nous allons faire des paiements supplémentaires aux Seychelles pour ces quantités de thon que nous avons pêché. Toutes ces questions et discussions techniques nous aident à améliorer le suivi et la mise en œuvre de cet accord », a-t-il déclaré.

« Quant à l'appui sectoriel, je veux souligner l'admiration sur la façon dont l'argent a été dépensé et les projets ont avancé. Nous avons un certain nombre de réalisations concrètes, qui profitent aux communautés locales. Nous sommes heureux que cet argent soit utilisé principalement pour les communautés de pêcheurs locales et pour la surveillance, le contrôle et le monitoring de la zone de pêche des Seychelles, ce qui est important », a poursuivi M. Berck.

Il a également confirmé que la commission paritaire avait pris la décision de décaisser la prochaine tranche de l'appui sectoriel de 2,8 millions d'euros. Elle sera versée dans les prochains jours aux Seychelles pour le secteur de la pêche.

 

Actualités Nationales » Be a reporter: Write and send your article
Tags: pêche, Union européenne

More from Actualités Nationales →

Related Articles

general →

Top news


Archives

» Advanced search