Subscribe for free: News alert
  • Follow us:
Go to mobile version:

Le barrage de La Gogue devrait être opérationnel au début de l'année prochaine, selon un responsable

Victoria, Seychelles | | February 16, 2022, Wednesday @ 20:30 in En français » ACTUALITÉS NATIONALES | By: Sedrick Nicette, Betymie Bonnelame Traduit par: Rassin Vannier | Views: 1569
Le barrage de La Gogue devrait être opérationnel au début de l'année prochaine, selon un responsable

Une fois terminé, le barrage devrait avoir une capacité de stockage de 1,6 million de mètres cubes.  (Sedrick Nicette, Seychelles News Agency)

 

(Seychelles News Agency) - Le barrage de La Gogue aux Seychelles devrait être opérationnel au début de l'année prochaine alors que les derniers travaux pour augmenter sa capacité commencent, a déclaré mercredi un haut responsable de la Public Utilities Corporation (PUC).

Les travaux sur le plus grand réservoir d'eau des Seychelles devaient s'achever en 2020, mais des conditions défavorables et des problèmes techniques, car certains experts n'ont pas pu arriver dans le pays à temps avec les restrictions imposées au milieu de la pandémie de COVID-19.

"Les travaux supplémentaires coûteront 98 millions de SCR (7,2 millions de dollars) et la composante principale sera les travaux d'empilage, qui sont entrepris pour résoudre les problèmes d'infiltration", a déclaré Erna Victor, coordinatrice du projet de PUC.

Les travaux d'empilage sont réalisés par FrankiPile Mauritius International dans le cadre du contrat principal de Synohydro, la société chargée des travaux d'extension du barrage.

Le prolongement du barrage La Gogue a débuté en janvier 2018 pour augmenter sa capacité de 600 000 mètres cubes. Une fois terminé, le barrage devrait avoir une capacité de stockage de 1,6 million de mètres cubes.

            

Photo : Les travaux supplémentaires coûteront 98 millions de SCR. . (Sedrick Nicette, Seychelles News Agency) Photo License: CC-BY 

Une autre préoccupation est l'impact que l’empilage pourrait avoir sur certaines maisons situées à distance de marche du barrage.

Mme. Victor a déclaré que les travaux en cours auront un impact minimal sur les propriétés car "la méthode d'empilage utilisée ici ne produit pas une énorme quantité de perturbations pour les maisons voisines, cependant, s'il y a des inquiétudes, le public devrait se sentir libre de nous contacter.”

Elle a ajouté que les responsables de la PUC sont sur place depuis le début des travaux et n'ont subi aucune vibration excessive, c'est exactement la raison pour laquelle cette méthode a été choisie.

"Les travaux d'empilage sont les plus cruciaux à faire car ce n'est que lorsque cela sera fait que nous pourrons commencer à remplir le barrage, tandis que d'autres travaux mineurs pourront se poursuivre en attendant", a-t-elle ajouté.

Les travaux finaux comprendront également la construction d'un mur souterrain de 37 mètres.

Une fois le barrage opérationnel, les travaux passeront à la deuxième composante du projet qui est la construction d'une nouvelle station d'épuration d'une capacité de traitement de 4 400 mètres cubes d'eau par jour.

Ce sera la quatrième station d'épuration après Hermitage, Le Niole et Cascade qui distribue de l'eau potable sur Mahé.

Avec le plus grand barrage non opérationnel, les Seychelles, un archipel de l'ouest de l'océan Indien, font face à une pénurie d'eau pendant la saison sèche de mai à septembre, lorsque les alizés du sud-est entrent en jeu.

 

Actualités Nationales » Be a reporter: Write and send your article
Tags: barrage La Gogue

More from Actualités Nationales →

general →

Top news


Archives

» Advanced search