Subscribe for free: News alert
  • Follow us:
Go to mobile version:

La vente d’un pétrolier, le gouvernement des Seychelles pas informé, conclut un rapport.

Victoria, Seychelles | | February 21, 2022, Monday @ 20:59 in En français » ACTUALITÉS NATIONALES | By: Rita Joubert-Lawen édité par: Betymie Bonnelame traduit par Rudie Bastienne | Views: 1055
La vente d’un pétrolier, le gouvernement des Seychelles pas informé, conclut un rapport.

Une enquête a été ordonnée sur la procédure de cession et de vente du Seychelles Pride.  (Seychelles Nation) 

 

Photo license  

(Seychelles News Agency) - Un certain nombre de dispositions légales n'ont pas été suivies lors de la vente du pétrolier Seychelles Pride par la société Seychelles Petroleum (SEYPEC) selon les conclusions d'une enquête préliminaire, a déclaré lundi un haut responsable.

Le ministre des Finances, de la Planification économique et du Commerce, Naadir Hassan, a déclaré lors d'une conférence de presse que " le ministère n’a pas été informé de cette vente comme le recommandait le conseil d’administration, et j'ai été informé plus tard qu'il y avait eu une tentative pour modifier le procès-verbal par rapport à ce qu'il était à l'origine".

Cependant la Commission de surveillance des entreprises publiques (PEMC) "a été en mesure de vérifier que toutes les sommes d'argent aux termes de l'accord de la vente ont été reçues sur un compte spécial, créé pour recevoir l'argent de la transaction", a déclaré M. Hassan.

Le ministre des Finances, qui avait ordonné une enquête sur la vente du Seychelles Pride, avait suspendu le directeur général de la SEYPEC, Conrad Benoiton, en attendant le résultat.

Le ministère des Finances a indiqué dans un communiqué le 18 janvier que la vente du pétrolier avait été conclue le 12 janvier.

Sarah Romain, directrice générale commerciale de la SEYPEC a été nommée DG par intérim.

Le conseil d'administration de SEYPEC avait déclaré que la vente du pétrolier avait été conclue conformément à la stratégie de remplacement des pétroliers de la société et que tous les produits associés à cette vente avaient été reçus.

Avant la vente, la Seychelles Pride était évaluée à 6,2 millions de dollars pour le navire et à environ 400 000 dollars pour les équipements à bord, dont la totalité a été déposée sur le compte spécialement créé.

La directrice par intérim de la société, Sarah Romain, a ensuite transféré les fonds sur le compte principal de SEYPEC.

Le ministre des Finances a déclaré que M. Benoiton avait été suspendu avec plein salaire pour permettre une enquête efficace, transparente, objective et indépendante et que de nouvelles discussions auront lieu avec le conseil d'administration de SEYPEC pour déterminer son avenir.

Une copie du rapport sera remise à la presse locale mardi.

 

Actualités Nationales » Be a reporter: Write and send your article
Tags: Seychelles Pride, Seypec

More from Actualités Nationales →

Related Articles

general →

Top news


Archives

» Advanced search