Subscribe for free: News alert
  • Follow us:
Go to mobile version:

La Banque mondiale soutiendra les efforts des Seychelles pour atténuer l'impact économique du conflit russo-ukrainien

Victoria, Seychelles | | March 2, 2022, Wednesday @ 20:24 in En français » ACTUALITÉS NATIONALES | By: Salifa Karapetyan édité par Betymie Bonnelame et traduit par Rudie Bastienne | Views: 665
La Banque mondiale soutiendra les efforts des Seychelles pour atténuer l'impact économique du conflit russo-ukrainien

Le directeur national de la Banque mondiale (à gauche) a tenu une séance de travail avec le ministre des Finances des Seychelles et d'autres hauts responsables.  (Ministry of Finance) 

 

(Seychelles News Agency) - Les Seychelles ont entamé des discussions avec la Banque mondiale sur les mesures à mettre en place pour aider les personnes à faible revenu en prévision d'une crise économique que la guerre entre l'Ukraine et la Russie entraînera, a déclaré un haut responsable.

Le ministre des Finances, Naadir Hassan, a déclaré mardi aux journalistes que le conflit aura un impact sur l'approvisionnement et les prix des produits aux Seychelles, et cela affectera les groupes les plus vulnérables financièrement.

Le gouvernement envisage des mesures ciblées pour aider les personnes dont les revenus sont inférieurs à 8 500 SCR.

M. Hassan a déclaré qu'il sera nécessaire de revoir le salaire minimum dans le pays et plus globalement de revoir les mesures macroéconomiques nécessaires pour soulager davantage ce groupe de la population.

La déclaration du ministre fait suite à sa participation à une discussion entre le président des Seychelles, Wavel Ramkalawan, et le directeur national de la Banque mondiale, Idah Pswarayi-Riddihough, à State House.

Mme Pswarayi-Riddihough a également eu des entretiens avec le président Wavel Ramkalawan. (Seychelles Nation) Photo License: CC-BY 

« Nous avions entamé le processus de récupération après la pandémie de COVID-19. Maintenant, avec le conflit en Ukraine, il y aura différents impacts sur le pays en termes d'arrivée de touristes, de revenus générés par le pays, ainsi que d'augmentation des prix des matières premières. En effet, l'Ukraine et la Russie sont d'importants fournisseurs de différents produits dans le monde », a déclaré M. Hassan.

L'Ukraine et la Russie sont les leaders mondiaux dans la production de blé et d'huile de tournesol, et à cause de la guerre, les prix du carburant ont atteint plus de 100 dollars le baril. L'économie des Seychelles reposant fortement sur le tourisme, la guerre aura un impact sur le nombre de touristes arrivant dans le pays.

En 2021, la Russie était le premier marché touristique des Seychelles, un archipel de l'océan Indien occidental.

M. Hassan a déclaré que le gouvernement souhaitait également éduquer la population sur la budgétisation afin qu'elle puisse prioriser ses dépenses.

« Le gouvernement travaille sur un programme de réforme de la protection sociale afin de moderniser notre système de protection sociale et d'en faire un système ciblé et coordonné. Ce projet est similaire à ce que nous appelons un appui budgétaire pour chaque étape que nous franchissons en termes d'atteinte de certains objectifs pour améliorer le système de protection sociale grâce à l'argent déboursé par la Banque mondiale », a-t-il ajouté.

De son côté, Mme. Pswarayi-Riddihough a déclaré que les moyens de subsistance de la population sont une grande préoccupation pour la Banque mondiale.

"La clé est de savoir comment soutenir réellement les Seychelles à travers le prochain niveau de renforcement de leur propre résilience pour pouvoir faire face à tous les problèmes qui pourraient résulter de la relation entre la Russie et l'Ukraine, en veillant à ce que les gens ne tombent pas dans la pauvreté", a-t-elle déclaré.

Mme. Pswarayi-Riddihough a déclaré que travailler avec le ministère pour l'Emploi et pour la Protection sociale est essentiel et qu'il est également nécessaire que les Seychelles diversifient leur économie, réduisant ainsi le choc auquel le pays est confronté lorsque l'industrie du tourisme ne fonctionne pas à son plus haut niveau.

"Nous pouvons voir dans quelle mesure pouvons-nous soutenir l'industrie du thon, dans quelle mesure pouvons-nous ouvrir de nouveaux domaines de développement pour les Seychelles et comment nous pouvons les soutenir. Les Seychelles doivent se tourner vers d'autres pays et économies similaires aux leurs. Beaucoup de choses sont encore en cours de développement, mais l'idée est d'apporter le plus de soutien possible et d'aller de l'avant", a-t-elle déclaré.

 

Actualités Nationales » Be a reporter: Write and send your article
Tags: Banque Mondiale

More from Actualités Nationales →

Related Articles

general →

Top news


Archives

» Advanced search