Subscribe for free: News alert
  • Follow us:
Go to mobile version:

Les Seychelles n'ont plus qu'un seul opérateur de char à bœuf à La Digue - il nous dit que la tradition de l'île doit être sauvée

Victoria, Seychelles | March 29, 2022, Tuesday @ 20:11 in En français » ACTUALITÉS NATIONALES | By: Rita Joubert-Lawen édité par: Betymie Bonnelame traduit par Rudie Bastienne | Views: 803
Les Seychelles n'ont plus qu'un seul opérateur de char à bœuf à La Digue - il nous dit que la tradition de l'île doit être sauvée

Le char à bœuf - un moyen de transport à deux roues tiré par une vache - est traditionnellement le mode de transport pour de nombreux visiteurs à La Digue.(Gerard Larose)

 

(Seychelles News Agency) - Les chars à bœufs comme moyen de transport sur l'île de La Digue aux Seychelles disparaissent lentement au milieu de l'introduction de moyens de transport plus modernes.

Le char à bœuf - un moyen de transport à deux roues tiré par une vache - est traditionnellement, avec les vélos le mode de transport pour de nombreux visiteurs à La Digue, mais son utilisation diminue lentement avec l'introduction des voiturettes électriques ainsi que de quelques taxis.

Elias Radegonde, le dernier propriétaire de chars à bœuf sur la troisième île la plus peuplée des Seychelles, a déclaré à la SNA qu'"il fut un temps où posséder une entreprise de char à bœuf me permettait de gagner décemment ma vie".

C’était principalement utilisé par les jeunes mariés le jour de leur mariage et le char à bœuf étaient également disponibles à la location pour environ 160 $ à 200 $ pour des excursions d'une journée complète.

M. Radegonde a déclaré qu'il y a quatre ans, il avait de nombreux clients qu'il emmenait non seulement faire des visites de l'île, mais aussi transporter leurs bagages vers leurs hôtels, mais depuis le début de la pandémie de COVID, sa flotte a été réduite.

Il a ajouté que sa demande auprès des autorités locales pour obtenir des chars à bœuf supplémentaires a été rejetée.

Il a dit que l'un des problèmes auxquels il avait été confronté était le fait que certains visiteurs étaient préoccupés par la façon dont les animaux étaient traités.

Plus tôt ce mois-ci, le ministère des Transports a annoncé une révision de la politique des transports pour La Digue, la troisième île la plus peuplée des Seychelles.

Patrick Andre, le secrétaire principal des transports a expliqué que le nouvel objectif de la politique est de rendre l'île plus respectueuse de l'environnement.

Alors que la nouvelle politique vise pour plus de voitures électriques sur l'île, M. André a déclaré que son département encourageait l'utilisation d'autres entreprises respectueuses de l'environnement telles que les charrettes à bœufs.

Il a annoncé qu'il n'était pas prévu de cesser de délivrer des licences aux opérateurs de charrettes à bœufs, bien que les autorités discutent de l'importance du traitement humain des bœufs.

Pendant ce temps, M. Radegonde a également déclaré à la SNA que malgré tout, 'il continuerait à exploiter son entreprise de char à bœufs, parce qu'il pense que "c'est une tradition de La Digue qui doit être sauvée".

 

Actualités Nationales » Be a reporter: Write and send your article
Tags: char à bœuf

More from Actualités Nationales →

general →

Top news


Archives

» Advanced search