Subscribe for free: News alert
  • Follow us:
Go to mobile version:

Les Seychelles progresse dans la lutte contre le plastique marin - plan d'action national en cours de discussion

Victoria, Seychelles | | April 5, 2022, Tuesday @ 19:38 in En français » ENVIRONNEMENT | By: Rita Joubert-Lawen édité par: Betymie Bonnelame traduit par Rudie Bastienne | Views: 1103
Les Seychelles progresse dans la lutte contre le plastique marin - plan d'action national en cours de discussion

M. Matatiken a déclaré dans son discours que « le plastique est considéré comme le plus grand, le plus nocif et le plus important des déchets marins. »

(Seychelles News Agency) - Le département de l'environnement des Seychelles élabore un plan d'action national pour identifier les principales sources, voies, points chauds et impacts de la pollution due au plastique, y compris les micro plastiques, dans la nation insulaire.

Les principaux partenaires qui seront impliqués dans le projet se sont rencontrés la semaine dernière pour ; partager leurs connaissances sur les déchets marins et la pollution plastique, en savoir plus sur les plans d'action dans une perspective mondiale et discuter des lacunes d'information existantes aux Seychelles.

Dans sa présentation lors de la réunion, la responsable du département des déchets, Nanette Laure, a déclaré : "Nous voulions avoir de nouvelles approches sur la manière de lutter contre les déchets marins et la pollution plastique. Les déchets marins et le plastique sont variés, il y a une augmentation des quantités mais nous ne savons pas de combien."

Le secrétaire principal à l'environnement, Dennis Matatiken, a déclaré dans son discours que "le plastique est considéré comme le plus grand, le plus nocif et le plus important des déchets marins, qui peuvent rester dans l'environnement pendant des siècles, voire des millénaires".

Les dangers cumulés et l'impact direct des plastiques marins contribuent déjà à environ 500 à 2,5 milliards de dollars en éco-services marins par an, dans le monde.

"Nous avons été étonnés de voir la quantité de plastique dans les 25 tonnes de déchets qui ont été collectées sur Aldabra en 2019 et aussi les années suivantes sur les îles éloignées", a-t-il ajouté.

En préparation du programme, les Seychelles, un archipel, ont été invitées à s'associer au PNUE en 2019 pour tester une nouvelle approche visant à combler le déficit de connaissances sur les déchets marins et le plastique et à élaborer un inventaire national des sources et un plan d'action.

Grâce à son implication dans le projet, les Seychelles vont "renforcer notre capacité nationale, afin de pouvoir collecter plus de données, pour pouvoir suivre les tendances", a déclaré Mme. Laure.

Le plan d'action permettra également à la nation insulaire de prendre de meilleures décisions lorsqu'elle s'attaquera au problème de la gestion des déchets plastiques, car elle disposera de données pour aider à prendre de meilleures décisions, a-t-elle ajouté.

Les Seychelles ont mis en place de nombreuses mesures pour résoudre le problème des déchets marins. Celles-ci comprennent un système de gestion des déchets solides, le nettoyage régulier des plages par des entrepreneurs privés, des programmes de recyclage des bouteilles en PET et des canettes en aluminium, ainsi que l'interdiction d'utiliser des sacs en plastique à usage unique, des boîtes à emporter et des pailles en plastique.

"Ces mesures sont prises avec l'intention de maintenir l'environnement marin exempt de ces produits", a déclaré M. Matatiken.

 

Environnement » Be a reporter: Write and send your article
Tags: plastique

More from Environnement →

Related Articles

Business →

Top news


Archives

» Advanced search