Subscribe for free: News alert
  • Follow us:
Go to mobile version:

Les Seychelles entreprennent un recensement des fruits à pain pour améliorer la sécurité alimentaire

Victoria, Seychelles | | April 25, 2022, Monday @ 20:08 in En français » ACTUALITÉS NATIONALES | By: Salifa Karapetyan édité par Betymie Bonnelame et traduit par Rudie Bastienne | Views: 794
Les Seychelles entreprennent un recensement des fruits à pain pour améliorer la sécurité alimentaire

Le fruit, connu localement sous le nom de friyapen, a une peau extérieure verte et dure et une texture intérieure semblable à celle d'une pomme de terre blanche ou jaune.(Gerard Larose)

 

(Seychelles News Agency) - Dans le cadre d'un projet régional de conservation de la biodiversité et d'utilisation des ressources génétiques des cultures, les Seychelles mènent une enquête sur ses trois îles principales pour quantifier le nombre d'arbres de fruit à pain dans le pays.

Baptisé "Germination", le projet vise à améliorer la sécurité alimentaire dans les pays de l'océan Indien, à savoir les Seychelles, les Comores, Madagascar, Maurice, la Réunion et la Tanzanie.

Le scientifique agricole principal du centre de recherche d'Anse Boileau, Roy Govinden, a déclaré à la SNA que les Seychelles mettent l'accent sur l'arbre à fruit à pain car il s'agit d'une source sous-évaluée de glucides qui pousse en abondance dans le pays.

"Étant un pays qui importe une grande partie de la nourriture que nous consommons, nous sommes assez vulnérables aux chocs externes, comme les événements passés nous l'ont montré. Si une situation se présentait où l'importation de nourriture dans le pays ne pouvait pas être maintenue, l'arbre à fruit à pain est quelque chose sur lequel nous pourrions nous rabattre », a déclaré M. Govinden.

Après avoir terminé un inventaire sur La Digue, l'Agence agricole des Seychelles (SAA) a établi une population de 311 arbres à fruit à pain sur la troisième île la plus peuplée de la nation insulaire. Certaines zones de l'île principale de Mahé et de la deuxième île la plus peuplée de Praslin restent à être couvert. Les districts qui comptent le plus grand nombre d'arbres sont Anse Aux Pins, Anse Royale et la Baie Lazare.

"Il existe une grande population d'arbres à fruit à pain dans le pays, mais beaucoup ne sont pas accessibles. Les arbres que nous voyons sont assez hauts et ingérables et, en tant que tels, les fruits ne peuvent pas être récoltés", a déclaré M. Govinden.

Un inventaire sur La Digue a montré qu'il y a une population de 311 arbres à fruit à pain sur cette île.  (Gerard Larose) Photo License: CC-BY

Les Seychelles, un archipel de l'océan Indien occidental, cherchent également à établir les différentes variétés de fruits à pain pour mieux utiliser les fruits en fonction de ce à quoi ils conviennent le mieux.

"Pour le moment, nous avons pu identifier deux ou trois variétés - il y a des fruits à pain plus ronds et certains ont tendance à être plus longs, et la couleur de l'intérieur de la chair varie, l'une est plus blanche tandis qu'une autre a une teinte jaune. Lorsque nous arriverons à l'étape de la catégorisation, nous serons mieux en mesure de les identifier », a déclaré M. Govinden.

Une fois le recensement terminé, l'agence redirigera ses efforts vers l'éducation de la population sur la façon de tailler et de gérer correctement leurs arbres à pain pour s'assurer que les fruits peuvent être récoltés avec des rendements plus élevés.

« Il faudra également mettre l'accent sur la valorisation des fruits à pain. Nous devrons éduquer la population sur ses avantages et sur la manière d'ajouter de la valeur au produit », a déclaré M. Govinden.

Avec le manioc, l'arbre à fruit à pain était un aliment de base populaire et traditionnel aux Seychelles dans les années précédant l'importation régulière d'autres aliments de base tels que le riz, les pommes de terre et la farine à pain.

Le fruit, connu localement sous le nom de friyapen, a une peau extérieure verte et dure et une texture intérieure semblable à une pomme de terre blanche ou jaune et peut être bouilli, grillé, frit, cuit à la vapeur, rôti ou plus populairement cuit dans du lait de coco appelé la daube comme dessert.

M. Govinden a partagé qu'il était possible de transformer le fruit en farine qui peut également être utilisée pour fabriquer divers produits alimentaires.

 

Actualités Nationales » Be a reporter: Write and send your article
Tags: fruit à pins, sécurité alimentaire

More from Actualités Nationales →

Related Articles

general →

Top news


Archives

» Advanced search