Subscribe for free: News alert
  • Follow us:
Go to mobile version:

La Pêche au thon : la CTOI est actuellement dans une situation dangereuse, selon le ministre de la Pêche des Seychelles

Victoria, Seychelles | | May 16, 2022, Monday @ 20:22 in En français » ACTUALITÉS NATIONALES | By: Salifa Karapetyan édité par Betymie Bonnelame et traduit par Rudie Bastienne | Views: 652
La Pêche au thon : la CTOI est actuellement dans une situation dangereuse, selon le ministre de la Pêche des Seychelles

M. Ferrari a souligné qu'il existait un grand besoin de coopération pour assurer la conservation des thons et des espèces apparentées dans l'océan Indien.  (Joe Laurence, Seychelles News Agency)

 

(Seychelles News Agency) - Tous les pays membres de la Commission des thons de l'océan Indien (CTOI) devraient laisser la science guider leurs décisions et s'efforcer de suivre les décisions convenues, a déclaré lundi le ministre de la pêche des Seychelles lors de la 26e session de la commission.

Dans son allocution d'ouverture, Jean François Ferrari a averti que "la crédibilité de notre organisation est en jeu" si tous les pays membres ne s'unissent pas pour mettre en œuvre des mesures qui contribueront à la reconstitution des stocks d'albacore et à la bonne gestion de tous les autres stocks et espèces dans l'océan Indien.

"La CTOI est dans une situation dangereuse en ce moment. Si en tant qu'organisation qui a mis en place des mesures devant être appliquées par les pays membres et que cela ne se produit pas, l'organisation s'effondrera", a déclaré M. Ferrari aux journalistes.

Il a ajouté que le plus grand défi reste la gestion des stocks de poissons dans l'océan Indien qui subissent de fortes pressions, en particulier l'albacore qui est dans le rouge depuis quelques années maintenant. Il précise que ce sera le point prioritaire de l'ordre du jour.

M. Ferrari a souligné qu'il existait un grand besoin de coopération pour assurer la conservation des thons et des espèces apparentées dans l'océan Indien.

"Nous revendiquons tous nos droits historiques et géographiques pour accéder à ces ressources importantes, mais la vraie question est de savoir si nous sommes tous réellement prêts à trouver une solution commune pour atteindre ces objectifs, ou avons-nous décidé de nous battre chacun de notre côté. ?" a demandé M. Ferrari en s'adressant à tous les pays membres.

Il a déclaré que les Seychelles, comme de nombreux petits États insulaires en développement, sont extrêmement dépendantes des ressources de thon d'un point de vue socio-économique et de la sécurité alimentaire, notant que l'économie des Seychelles se serait effondrée lorsque les touristes ne pouvaient plus venir aux Seychelles en raison de la Pandémie de covid. "Il a survécu grâce au secteur de la pêche et en particulier au secteur de la pêche au thon, en particulier les activités de pêche à la senne coulissante", a-t-il déclaré.

Au cours de la session de cinq jours, un total de 15 propositions sont présentées par les Seychelles, les Maldives, la Corée, le Japon, l'Indonésie, l'Australie et l'Union européenne (UE).

Se déroulant aux Seychelles du 16 au 20 mai, la 26e session de la CTOI est la première réunion en face à face à avoir lieu depuis le début de l'épidémie de COVID-19, avec certains participants prenant part par vidéoconférence.

 

Actualités Nationales » Be a reporter: Write and send your article

More from Actualités Nationales →

Business →

Top news


Archives

» Advanced search