Subscribe for free: News alert
  • Follow us:
Go to mobile version:

Vandalisme à la cathédrale catholique : les Seychelles choquées par la destruction de statues et de croix

Victoria, Seychelles | | June 10, 2022, Friday @ 21:06 in En français » ACTUALITÉS NATIONALES | By: Rita Joubert-Lawen édité par: Betymie Bonnelame traduit par Rudie Bastienne | Views: 1288
Vandalisme à la cathédrale catholique : les Seychelles choquées par la destruction de statues et de croix

Toutes les statues et stations de prière du crucifix de la cathédrale ont été détruites et un incendie a été mis sur les bancs et les crucifix. (Seychelles Nation)

 

(Seychelles News Agency) - Le président des Seychelles, Wavel Ramkalawan, a fermement condamné et dénoncé les actes de vandalisme qui ont eu lieu jeudi soir dans la cathédrale catholique romaine de l'Immaculée Conception dans la capitale Victoria.

Toutes les statues et stations de prière du crucifix de la cathédrale ont été détruites et un incendie a été mis sur les bancs et les crucifix.

M. Ramkalawan, qui est également un prêtre anglican, s'est dit attristé et consterné que de tels actes inacceptables aient été commis.

"Ce n'est pas seulement un crime contre l'église mais un crime contre tout le pays, un crime contre notre propre culture harmonieuse de tolérance parmi notre peuple. C'est un lieu de culte où nous élevons nos prières vers notre créateur, nos enfants reçoivent leurs sacrements ici, où nous partageons des moments spirituels solennels et où nous venons chercher consolation et soutien lorsque nos proches nous quittent », a-t-il déclaré.

Le président offre une récompense de 100 000 SCR (7 600 $) à toute personne pouvant fournir des informations pendant que la police a ouvert une enquête.  (Seychelles Nation) Photo License: CC-BY                

Photo : M. Ramkalawan (2e à gauche), qui est également un prêtre anglican, s'est dit attristé et consterné que de tels actes inacceptables aient été commis.

L'évêque du diocèse catholique romain de Port Victoria, Alain Harel, a déclaré que ce qui s'était passé était choquant et triste.

"Pour l'instant c'est un choc et une souffrance et je vous dis franchement, je ne sais pas quoi faire ensuite. Mais je sais que la Cathédrale est un symbole fort. C'est la mère de toutes les églises du diocèse. Quand nous sommes arrivés à l'église, nous avons vu un crucifix qui a été détruit... Le crucifix nous montre Jésus sur la croix qui a pardonné, mais le pardon ne signifie pas que nous ne pouvons pas lutter contre les idéologies qui détruisent une société », a-t-il déclaré.

Le père David Alcindor du diocèse catholique romain a déclaré à la SNA que ce qui s'est passé est très triste non seulement pour la communauté catholique, mais pour le pays dans son ensemble.

"Toutes les statues trouvées dans l'église ont été brisées et nous avons également vu des traces d'essence sur les bancs qu’ils ont essayé d’incendier. Les artefacts qui ont été brisés sont inestimables et se trouvent dans l'église depuis de nombreuses années", a-t-il déclaré.

M. Alcindor a déclaré que "nous devrons nous asseoir et décider quoi faire ensuite. Une fois que la police aura terminé son travail dans la cathédrale, nous reprendrons nos services - mais d'abord, nous devons d'abord organiser un rituel de purification et de réparation".

Il a ajouté que "lorsque nous avons verrouillé les portes le soir, nous ne savions pas qu'il y avait quelqu'un dans l'église, donc ces choses se sont produites pendant la nuit".

Photo : Le père David Alcindor du diocèse catholique romain a déclaré à la SNA que ce qui s'est passé est très triste non seulement pour la communauté catholique, mais pour le pays dans son ensemble.  (Seychelles Nation) Photo License: CC-BY  

Antoine Desnousse, chef de la police visible de la police des Seychelles, a déclaré aux journalistes que bien qu'il reste à établir le motif et exactement ce qui s'est passé, il traite cet incident comme très grave.

"Bien que la cathédrale ne dispose pas de caméras de sécurité dans ses locaux, la police examine les caméras trouvées dans d'autres bâtiments qui peuvent nous donner des indices sur la présence de véhicules ou quoi que ce soit d'autre car il n'y avait aucun signe visible d'effraction", a déclaré M. Desnousse.

Il n'a pas divulgué plus d'informations car une enquête a commencé.

Le président du parti d'opposition United Seychelles (US), Patrick Herminie, a déclaré que c'est avec une grande tristesse et un grand regret que le parti a appris le vandalisme à la cathédrale.

"Ces actions montrent la dégénérescence de la moralité dans notre petit pays et que beaucoup d'entre nous ont perdu le respect de la religion. United Seychelles se joint à la communauté seychelloise pour condamner ces actions barbares et prie pour que dans ces moments difficiles pour l'Église catholique et le peuple des Seychelles en général, des mesures sévères seront prises pour traduire les responsables en justice », a déclaré M. Herminie.

Thela Lalande, une fidèle de la cathédrale, a déclaré : "Je parlais à une religieuse de plus de 80 ans et elle m'a dit que c'était la première fois que quelque chose comme ça se produisait à la cathédrale. C'est l'œuvre du diable ; c'est si triste que cela soit arrivé."

Les Seychelles ont une population majoritairement catholique romaine, avec plus de 70% de croyants, suivis en taille de congrégation par les anglicans, les hindous, les musulmans et d'autres confessions.

Actualités Nationales » Be a reporter: Write and send your article
Tags: cathédrale

More from Actualités Nationales →

general →

Top news


Archives

» Advanced search