Subscribe for free: News alert
  • Follow us:
Go to mobile version:

Sommet de la SADC : la sécurité maritime continue d'être une menace, déclare le président des Seychelles

Victoria, Seychelles | | August 18, 2022, Thursday @ 20:48 in En français » ACTUALITÉS NATIONALES | By: Betymie Bonnelame Traduit par: Rudie Bastienne | Views: 781
Sommet de la SADC : la sécurité maritime continue d'être une menace, déclare le président des Seychelles

M. Ramkalwan a fait une intervention sur les décisions clés prises lors du sommet de la Communauté de développement de l'Afrique australe (SADC) pour les chefs d'État et de gouvernement.  (State House) 

 

(Seychelles News Agency) - La sécurité maritime continue d'être une menace pour la sécurité des Seychelles et devient l'un des problèmes les plus importants pour l'ensemble du continent africain, a déclaré mercredi le président Wavel Ramkalawan.

M. Ramkalwan faisait une intervention sur les décisions clés prises lors du sommet de la Communauté de développement de l'Afrique australe (SADC) pour les chefs d'État et de gouvernement tenu en République démocratique du Congo.

Selon State House, M. Ramkalawan a fait deux interventions principales sur des décisions clés alignées sur l'agenda des Seychelles en tant que petit État insulaire en développement (SID) africain.

Concernant la décision 2 - Politique et sécurité dans la région, M. Ramkalawan a déclaré que si la menace de piraterie au large des côtes somaliennes s'est atténuée "nous sommes sérieusement préoccupés par les menaces maritimes émergentes dans notre région".

Il a déclaré que la partie occidentale de l'océan Indien est une autoroute pour le transbordement de stupéfiants illégaux, le trafic d'êtres humains et d'armes.

"Nos ressources maritimes sont braconnées par la pêche illégale, non déclarée et non réglementée, et nos océans sont pollués par les déversements illégaux, contribuant à l'acidification de nos océans et mettant nos moyens de subsistance en grave danger. Rappelons-nous également que toutes les indications sont que le financement de soulèvement dans notre région provient d'activités illégales et illicites, telles que le trafic de drogue et d'armes en haute mer », a ajouté M. Ramkalawan.

Le président des Seychelles, un archipel de l'océan Indien occidental, a présenté un ensemble de recommandations qui ont été adoptées comme l'une des principales décisions finales du sommet pour guider le cours de la stratégie de sécurité maritime de la SADC.

Sa deuxième intervention portait sur la Décision 24 de l'ordre du jour sur l'amendement du Traité de la SADC pour transformer le Forum parlementaire de la SADC en un Parlement de la SADC.

"La transformation du Forum en Parlement de la SADC nous rapprochera indéniablement de la réalisation des progrès de la SADC et nous aidera à mettre en œuvre les politiques sociales et économiques à long terme dans le cadre du Plan de développement stratégique indicatif régional", a déclaré M. Ramkalawan.

Il a ajouté que ce pas en avant est conforme aux développements en cours dans les grandes communautés économiques régionales matures du monde entier, qui sont toutes étayées par le travail de leurs parlements régionaux respectifs.

Après délibérations, les chefs d'État ont adopté l'ordre du jour annoté et le communiqué final du 42e sommet de la SADC et ont signé les diverses nouvelles résolutions juridiques et amendements au traité de la SADC.

M. Ramkalawan a signé en faveur de l'amendement du traité permettant la transformation du Forum parlementaire de la SADC en un Parlement de la SADC.

Le sommet a également approuvé la tenue du 43e Sommet de la SADC à Luanda, en Angola, en 2023.

 

Actualités Nationales » Be a reporter: Write and send your article
Tags: SADEC

More from Actualités Nationales →

Related Articles

general →

Top news


Archives

» Advanced search