Subscribe for free: News alert
  • Follow us:
Go to mobile version:

L'ONUDC mène MROLEX aux Seychelles pour faire face aux activités maritimes illégales

Victoria, Seychelles | | November 2, 2022, Wednesday @ 20:41 in En français » ACTUALITÉS NATIONALES | By: Salifa Karapetyan édité par Betymie Bonnelame et traduit par Rudie Bastienne | Views: 527
L'ONUDC mène MROLEX aux Seychelles pour faire face aux activités maritimes illégales

L'exercice rassemble des participants des garde-côtes des pays respectifs. (Seychelles Nation)

 

Photo license  

(Seychelles News Agency) - Des équipes des Seychelles, de Maurice et du Kenya qui luttent contre les activités maritimes illicites vont mettre en place les pratiques et connaissances acquises lors de la formation du Programme mondial de lutte contre la criminalité maritime (ONUDC) de l'Office des Nations Unies contre la drogue et le crime lors d'un exercice de 12 jours.

Lors du tout premier jour de l’exercice les participants ont appris sur l'état de droit maritime (MROLEX) organisé par les Seychelles du 31 octobre au 11 novembre.

Le responsable du programme d'application de la loi maritime de l'ONUDC, David O'Connell, a déclaré lors de la cérémonie d'ouverture lundi que MROLEX servira de "changement d'orientation cette année pour s'appuyer sur le travail substantiel de renforcement des capacités qui a été effectué dans la région par l'ONUDC et bien d'autres partenaires ces dernières années."

Il a déclaré que "dans ce changement, nous visons à prendre un peu de temps qui aurait été précédemment consacré à la formation et à le rediriger vers la pratique des compétences sur lesquelles nous avons déjà été formés, et l'intégration de tous les différents types de formation que nous avons conduit en un seul événement."

L'exercice rassemble des participants des garde-côtes des pays respectifs, le Centre régional des opérations de coordination (RCOC), le Centre national de coordination du partage de l'information (NISCC) et le Centre régional de fusion et d'application de la loi pour la sûreté et la sécurité en mer (REFLECS3) ainsi que la police des Seychelles et les forces de défense des Seychelles.

Un lieutenant de l'unité des forces spéciales des Seychelles et un instructeur de Vessel Board, Search, and Seizure pour les Seychelles et l'UNODC, Luigi Loizeau, a déclaré à la presse que "nous ne pouvons pas nous limiter uniquement aux Seychelles car il y a certaines opérations qui vont au-delà des frontières et nous avons besoin d'entretenir de bonnes relations avec les pays qui partagent des frontières avec nous."

Il a déclaré que les Seychelles "voyaient également une augmentation des affaires portées devant le tribunal et davantage de soldats appelés au tribunal. En tant que tel, nous avons amené nos partenaires du bureau du procureur général pour participer avec nous car nos premiers intervenants devraient savoir ce dont à besoin le bureau du procureur général pour constituer un dossier solide qui garantira une condamnation devant le tribunal."

M. Loizeau a ajouté que l'obtention de condamnations aura un effet dissuasif sur les civils engagés dans des activités maritimes illicites telles que le trafic de drogue, le trafic de migrants, le trafic d'armes et la pêche illégale, entre autres.

Les participants prendront part à des cours théoriques et pratiques au cours des 12 jours, qui comprennent des conférences et des présentations, l'embarquement sur un navire, la mise en garde à vue, le traitement des preuves, la comparution devant le tribunal, ainsi que la préparation et la présentation d'affaires devant le tribunal.

 

Actualités Nationales » Be a reporter: Write and send your article

More from Actualités Nationales →

general →

Top news


Archives

» Advanced search