Subscribe for free: News alert
  • Follow us:
Go to mobile version:

Iran: des unités blindées font mouvement vers les régions kurdes

Iran | November 25, 2022, Friday @ 13:34 in En français » MONDE | By: AFP | Views: 1055
Iran: des unités blindées font mouvement vers les régions kurdes

Dans un lieu secret en Irak, une combattante kurde d'Iran regarde les nouvelles sur son téléphone. Plusieurs milliers de membres du Parti démocratique du Kurdistan iranien (KDPI) se sont installés au Kurdistan irakien pour organiser la résistance contre la République islamique d'Iran. (Photo de Laurent Perpigna Iban / Hans Lucas / Hans Lucas via AFP)

 

(AFP) - Des unités blindées et des forces spéciales des Gardiens de la révolution en Iran, ont été dépêchées vers les régions kurdes du pays, théâtre d'accrochages récents impliquant des factions armées d'opposition, a déclaré vendredi le commandant de l'armée de terre des Gardiens.

"En ce moment, des unités blindées et forces spéciales de l'armée de terre des Gardiens de la révolution partent vers les frontières de l'ouest et du nord-ouest du pays", a affirmé le général Mohammad Pakpour, cité par l'agence locale Tasnim.

"Ce mouvement des forces terrestres vise à renforcer les unités situées à la frontière et empêcher l'infiltration de groupes terroristes affiliés aux groupes séparatistes opérant dans la région nord de l'Irak", a-t-il dit.

Mardi, le général Pakpour avait "conseillé" aux habitants se trouvant à proximité des "zones adjacentes aux bases des groupes terroristes de les évacuer pour ne pas être blessés lors des opérations des Gardiens", l'armée idéologique de la République islamique d'Iran.

A deux reprises depuis dimanche, les Gardiens de la révolution ont ciblé avec des missiles et des drones kamikazes les bases de plusieurs groupes armés de l'opposition kurde iranienne, installés depuis des décennies dans le Kurdistan irakien.

Téhéran dénonce des attaques sur son territoire menées selon les autorités iraniennes par des groupes infiltrés à partir de l'Irak.

Mais les autorités accusent surtout ces groupes d'encourager les manifestations qui secouent l'Iran depuis la mort le 16 septembre de la jeune Kurde iranienne Mahsa Amini.

Téhéran a justifié jeudi dans une lettre au Conseil de sécurité à l'ONU ses bombardements au Kurdistan irakien, en affirmant ne pas avoir eu "d'autre choix" pour se protéger de "groupes terroristes".

 

sk-sh/feb

Monde » Be a reporter: Write and send your article

More from Monde →

general →

Top news


Archives

» Advanced search