Subscribe for free: News alert
  • Follow us:
Go to mobile version:

Les négociations finales avec Qair sont en cours pour les premiers panneaux solaire photovoltaïque flottant des Seychelles

Victoria, Seychelles | | December 9, 2022, Friday @ 21:09 in En français » ACTUALITÉS NATIONALES | By: Rita Joubert-Lawen édité par: Betymie Bonnelame traduit par Rudie Bastienne | Views: 1462
Les négociations finales avec Qair sont en cours pour les premiers panneaux solaire photovoltaïque flottant des Seychelles

Le panneau photovoltaïque de 5 mégawatts sera installé dans le lagon de Providence. (cceonlinenews.com)

 

Photo license  

(Seychelles News Agency) - Les Seychelles sont en phase finale de négociation de deux accords de projet pour l'installation d'un panneau photovoltaïque de 5 mégawatts dans les lagons de Providence, qui sera le premier projet de producteur d'électricité indépendant (IPP) du pays, a déclaré un haut responsable.

Le secrétaire principal chargé du changement climatique et de l'énergie, Tony Imaduwa, a déclaré à la SNA qu'il existe deux accords relatifs au projet. L'un est le contrat d'achat d'électricité (PPA) qui régit l'accord commercial entre l'acheteur (PUC) et le vendeur (Qair - l'IPP) et prévoit diverses mesures d'atténuation des risques associées au projet. Le deuxième est l'accord de soutien gouvernemental.

Qair, développeur français, a été sélectionné pour développer la plus grande centrale solaire flottante.

"Une fois que nous les aurons finalisés, nous pourrons procéder à la signature puis à la phase de construction du projet", a déclaré M. Imaduwa.

Les Seychelles, un groupe de 115 îles de l'ouest de l'océan Indien, ont annoncé leur intention d'installer le système solaire photovoltaïque (PV) flottant à grande échelle en avril 2018.

Un appel aux propositions pour le projet, qui est considéré comme l'installation du premier solaire photovoltaïque flottant à grande échelle d'Afrique, a été lancé en mai 2019. Depuis lors, les négociations sont en cours.

"Pour la finalisation des accords du projet, toutes les parties doivent s'entendre sur les termes et conditions de ces accords. Les défis juridiques sont qu'étant un projet innovant et une première pour les Seychelles à bien des égards, il existe des lacunes juridiques que nous devons combler. Il existe également des défis techniques principalement liés à la conception de la centrale, à son interconnexion et à son intégration au réseau national », a expliqué M. Imaduwa.

M. Imaduwa a déclaré qu'il s'attend à ce que le projet soit mis en service vers la fin de 2023.

Lorsque le projet sera terminé et que les panneaux flottants seront opérationnels, l'électricité produite par la centrale sera vendue à la Public Utility Corporation (PUC) des Seychelles à un tarif fixe dans le cadre d'un contrat d'achat d'électricité (PPA) avec une période de 25 ans.

L'énergie du nouveau projet devrait représenter 1,6% de l'objectif énergétique des Seychelles fixé pour 2030, dans lequel la nation insulaire vise à réduire la consommation de combustibles fossiles de 15%.

 

Actualités Nationales » Be a reporter: Write and send your article

More from Actualités Nationales →

general →

Top news


Archives

» Advanced search