Subscribe for free: News alert
  • Follow us:
Go to mobile version:

Lutte contre la drogue : les Seychelles vont mettre en place un observatoire de la drogue

Victoria, Seychelles | | January 4, 2023, Wednesday @ 17:35 in En français » ACTUALITÉS NATIONALES | By: Sedrick Nicette édité par: Betymie Bonnelame, traduit par Rudie Bastienne | Views: 1325
Lutte contre la drogue : les Seychelles vont mettre en place un observatoire de la drogue

L'OND renforcera les obligations internationales de déclaration des médicaments du gouvernement et soutiendra les décisions politiques fondées sur des données probantes en matière de drogues.  (Seychelles Nation)

 

(Seychelles News Agency) - Les travaux ont commencé pour mettre en place un Observatoire national des médicaments (NDO) aux Seychelles qui aidera les autorités sanitaires à collecter, analyser et partager les informations relatives à l'offre et à la demande de médicaments dans le pays.

Des représentants de l'Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (ONUDC) et de l'Autorité nationale du Kenya pour la campagne contre l'alcoolisme et la toxicomanie (NACADA) se sont récemment rendus aux Seychelles pour aider les autorités compétentes.

Boniface Wilunda, de l'ONUDC, a déclaré vendredi à la SNA que le NDO renforcera les obligations internationales de déclaration des drogues du gouvernement et soutiendra les décisions politiques fondées sur des preuves en matière de drogues.

"Ces travaux s'appuient sur ceux qui ont commencé il y a quelque temps, dans le cadre du plan directeur national de contrôle des drogues", a déclaré M. Wilunda.

Il a ajouté que ces sessions aideront les Seychelles à collecter, analyser et diffuser les données pertinentes aux autorités, tant au niveau local qu'international, pour aider à la lutte contre l'abus et le trafic de drogue.

M. Wilunda a expliqué que l'observatoire, bien qu'étant aux Seychelles, sera également pertinent pour la région, car la position géographique du pays signifie qu'un grand nombre de ces transactions se produisent dans et autour de la région.

"Le NDO permettra à tous les acteurs impliqués dans la prévention et la réhabilitation des toxicomanes d'avoir les informations pertinentes en un seul endroit, ce qui leur permettra de prendre les mesures appropriées et de mettre en place les politiques correspondantes", a-t-il ajouté.

Sybilla Mederick, responsable principale du suivi et de l'évaluation à la Division pour la prévention, le traitement et la réadaptation de la toxicomanie (DSAPTR), a déclaré à la SNA que les Seychelles collectaient des données sur la consommation de drogues dans le pays, mais qu'il y avait un manque de ressources humaines.

"Pour analyser correctement les données que nous collectons, nous devons avoir des personnes qui s'y consacrent, pour le moment, nous devons demander à notre propre personnel de le faire en tant que tâches supplémentaires, ce qui les met à rude épreuve", a déclaré Mme. Mederick.

Elle a ajouté qu'à l'heure actuelle, aucune décision n'a été prise quant à l'emplacement de l'observatoire et que cela sera décidé par le ministère de la Santé en temps voulu.

Selon DSAPTR, ils ont 4 267 clients sur divers programmes de traitement et de réhabilitation de la toxicomanie dans un pays qui compte un peu plus de 100 000 habitants. D'après la figure, 99 ont terminé avec succès le programme tandis que 2771 restent actifs. Cela signifie qu'ils maintiennent leurs rendez-vous et leur traitement - tandis que les autres ont fait défaut et sont irréguliers.

La division dépense actuellement plus de 4 millions de SCR (309 000 $) par an pour le programme de méthadone seulement.

L'ONUDC et la NACADA continueront de travailler avec les Seychelles, un archipel de l'océan Indien occidental, au cours des prochaines années, alors que le pays et la région poursuivent leur travail contre l'abus et le trafic de drogue.

« La drogue et l'alcool continuent d'affecter une grande partie de notre population. Ils continuent d'avoir des conséquences sanitaires, sociales et économiques majeures sur les individus, les familles et les communautés », a déclaré la directrice générale de la Division, Marie Josette Louis, à l'ouverture d'une des séances de la semaine dernière.

Elle a exhorté les points focaux des différents ministères, départements et agences à continuer de participer pleinement au processus de création de l'OND.

 

Actualités Nationales » Be a reporter: Write and send your article
Tags: drogue

More from Actualités Nationales →

Related Articles

general →

Top news


Archives

» Advanced search