Subscribe for free: News alert
  • Follow us:
Go to mobile version:

Réparer les torts passés : 51 Seychellois éligibles au retour de leur propriété.

Victoria, Seychelles | | February 7, 2023, Tuesday @ 21:46 in En français » ACTUALITÉS NATIONALES | By: Sedrick Nicette édité par: Betymie Bonnelame, traduit par Rudie Bastienne | Views: 1344
Réparer les torts passés : 51 Seychellois éligibles au retour de leur propriété.

Le programme de restitution des terres a été lancé en 2021.  (Gerard Larose)

 

(Seychelles News Agency) - Cinquante et un Seychellois requérant dans le projet de restitution des terres ont rempli les critères pour que leurs terres leurs soient restituées, a déclaré mardi un haut responsable.

Le programme de retour des terres a été lancé en 2021 dans lequel les terrains acquis ou achetés par l'État de 1977 à 1993 qui ne sont toujours pas aménagés sont restitués à leurs anciens propriétaires.

Cette période de l'histoire des Seychelles est connue sous le nom d'ère de l'État à parti unique, à la suite du coup d'État de 1977 dirigé par l'ancien président France Albert René, qui s'est terminé lorsque la démocratie multipartite est revenue dans les îles en 1993, bien que M. René ait continué à diriger jusqu'en 2004.

La directrice des projets au Département des terres, Chantal Renaud, a déclaré aux journalistes mardi que 51 candidats se sont qualifiés pour la restitution de leurs terres.

"Nous avons eu un total de 156 candidats, dont 81 demandes ont été rejetés en raison de l'absence des documents requis ou du fait que le terrain ne répondait pas aux critères du programme", a-t-elle déclaré.

"Après cela, nous avons évalué les candidats restants et en avons disqualifié 14 autres car nous avons constaté que le terrain avait déjà été aménagé ou qu'il n'appartenait pas au gouvernement, ce qui nous a laissé avec 51 candidats qualifiés", a déclaré Mme. Renaud.

Les 51 candidats qualifiés auront d'autres négociations et une évaluation après quoi ils récupéreront leurs terres.

Mme. Renaud a déclaré qu'aucune des personnes dont les candidatures avaient été rejetées n'avait contesté la décision car le ministère leur avait expliqué clairement les raisons.

Dans le cadre de ce programme, les terrains non aménagés non destinés par le gouvernement à être utilisés dans l'intérêt public étaient considérés comme pouvant être restitués au propriétaire ou aux héritiers.

Les terrains identifiés pour des projets de logement, ceux utilisés pour des terrains agricoles et ceux sur lesquels un permis d'urbanisme a été accordé ne faisaient pas partie du programme.

"Pour le moment, nous ne pouvons pas dire exactement quelle est la superficie totale des terres qui seront restituées, car ce n'est que maintenant que les visites de sites ainsi que des négociations seront menées, mais la plupart des terres se trouvent sur Mahé", a déclaré Mme. Renaud.

Elle a ajouté qu'une fois le terrain restitué à leurs anciens propriétaires, ils resteront dans le cadre de leurs plans d'utilisation des terres actuels et tout contrat de location en place pour un terrain particulier devra être honoré ou renégocié.

Le ministère a réitéré qu'en vertu de ce régime, aucune compensation ne sera versée aux anciens propriétaires, car selon le ministre des Terres et du Logement, Billy Rangasamy, cet exercice était un moyen de réparer les torts du passé.

"Pour l'instant, nous ne pouvons pas dire quand toutes les terres seront rendues, car cela dépendra des négociations et d'autres facteurs, je veux que nous puissions compléter les demandes les plus simples, dès juin de cette année", a déclaré le ministre.

 

Actualités Nationales » Be a reporter: Write and send your article

More from Actualités Nationales →

general →

Top news


Archives

» Advanced search