Subscribe for free: News alert
  • Follow us:
Go to mobile version:

Examen des limites électorales : le Parlement des Seychelles approuve un nouveau comité technique

Victoria, Seychelles | | March 23, 2023, Thursday @ 22:20 in En français » ACTUALITÉS NATIONALES | By: Betymie Bonnelame Traduit par: Rudie Bastienne | Views: 1702
Examen des limites électorales : le Parlement des Seychelles approuve un nouveau comité technique

L'Assemblée nationale des Seychelles a approuvé la création d'un comité technique par la Commission électorale pour conseiller et aider dans la tâche de révision des limites électorales.(Rassin Vannier, Seychelles News Agency)

(Seychelles News Agency) - L'Assemblée nationale des Seychelles a approuvé la création d'un comité technique par la Commission électorale pour conseiller et aider dans la tâche de révision des limites électorales.

Mercredi, dix-huit membres du parti au pouvoir Linyon Demokratik Seselwa (LDS) ont voté pour le projet de loi sur les élections (amendement) 2022, en l'absence des membres du parti d'opposition United Seychelles (US), dont les membres se sont retirés.

Dans sa déclaration à l'issue des débats, le vice-président Ahmed Afif a déclaré que l'amendement apportera plus de clarté dans la manière dont la Commission électorale travaillera en vertu des articles 112 et 116 de la Constitution des Seychelles.

"Le comité sera de nature technique et examinera entre autres les statistiques, les faits qui montrent la nouvelle réalité sur le terrain comme les nouvelles constructions et la taille de la population des circonscriptions électorales. Une fois cela fait, la Commission électorale peut commencer l'exercice de revoir les frontières », a déclaré M. Afif.

Le chef de l'opposition à l'Assemblée nationale, Sébastien Pillay, a déclaré que « United Seychelles » n'ont aucun problème avec la délimitation des circonscriptions électorales" mais a présenté l'inquiétude de son côté sur divers développements, accusant le gouvernement d'essayer de voler les prochaines élections à travers cet exercice. . Il a déclaré qu'« aujourd'hui, nous ne faisons pas confiance à ce qui se passe. [...] C'est pour cette raison que nous exerçons notre privilège en vertu de notre Règlement et que nous ne participerons pas à ce débat. Nous reviendrons lorsque le débat sur le sujet se termine."

Alors que les membres LDS ont soutenu l'amendement et ont donné diverses raisons pour lesquelles ils l'ont fait, certains membres US se sont demandé si le moment du projet de loi n'était pas politiquement motivé.

M. Afif a déclaré que la loi sur les limites est claire en vertu de l'article 112 (3) et que la Commission électorale prendra plusieurs facteurs en considération lors de l'examen des limites électorales.

"Il s'agit notamment d'examiner les frontières actuelles, les caractéristiques géographiques actuelles des Seychelles et que chaque circonscription électorale, autant que possible, aura le même nombre d'habitants", a-t-il déclaré.

Le vice-président a ajouté que la Commission procédera à sa révision sur la base de la soumission technique du comité et que toutes les parties concernées seront impliquées dans les discussions sur les limites.

"Je suis d'accord que les politiciens connaissent très bien leurs districts et leurs limites, mais nous devons accepter que les politiciens peuvent être considérés comme ayant un intérêt politique quant à l'endroit où les frontières passeront. Il a ajouté que l'intérêt politique ne devrait pas entrer dans un tel exercice mais que cela n'empêche pas la consultation », a-t-il ajouté.

 

Actualités Nationales » Be a reporter: Write and send your article
Tags: Commission électorale

More from Actualités Nationales →

Related Articles

general →

Top news


Archives

» Advanced search