Subscribe for free: News alert
  • Follow us:
Go to mobile version:

Les Seychelles ne fermeront pas les yeux sur le trafic d’êtres humains, a déclaré le ministre des Affaires sociales

Victoria, Seychelles | November 27, 2014, Thursday @ 15:19 in En français » ACTUALITÉS NATIONALES | By: Hajira Amla et Séverine Martin | Views: 1373
Les Seychelles ne fermeront pas les yeux sur le trafic d’êtres humains, a déclaré le ministre des Affaires sociales

Des annonces contenant des informations sur la façon de repérer les signes de traite d’êtres humains sont en cours de production dans diverses publications et diffuseurs médiatiques dans le cadre d'une nouvelle campagne nationale de sensibilisation aux Seychelles(Trafficking in Persons in Seychelles)

Photo license  

(Seychelles News Agency) - Les citoyens seychellois sont invités à garder les yeux bien ouverts face à tous les cas possibles de traite d’êtres humains pour les signaler aux autorités. Une nouvelle campagne de lutte contre ce problème mondial a été lancée par le gouvernement des Seychelles lundi.

Les victimes du trafic d’êtres humains peuvent être tout autour de nous, mais on peut ne pas reconnaître les signes. Le travail forcé, la prostitution, l’esclavage domestique et la mendicité sont par nature très difficiles à détecter. C’est pour cette raison que les victimes subissent des années et parfois même une vie entière d’esclavage.

Selon un rapport publié dans le journal local «Today in Seychelles», le ministre des Affaires sociales,  du développement communautaire et des sports, Vincent Meriton, a affirmé que le plan d'action national et le cadre stratégique du pays visent à introduire de nouvelles initiatives tout en conservant  le soutien des mesures existantes pour lutter contre tous les cas de traite d’êtres humains, dans le petit archipel de l'Océan indien de 90 000 personnes.

«La traite des êtres humains est tout simplement de l'esclavage moderne. Il est vraiment effrayant de constater qu'aujourd'hui, il y a plus de personnes victimes du trafic d’êtres humains chaque année que le nombre total de victimes de l’esclavage au cours des 350 dernières années durant la traite transatlantique des esclaves,» le ministre Meriton a déclaré lors de l’inauguration d’un atelier, pour lancer cette nouvelle campagne. 

«En tant que pays engagé dans la promotion et la protection des droits de l'homme, les Seychelles ne fermeront pas les yeux sur cette violation de droits fondamentale.»

Le ministre a dévoilé l’existence d’un nouveau site internet appelé «le trafic d’êtres humains aux Seychelles», que les seychellois peuvent consulter pour obtenir plus d'informations sur les différentes formes de traite d’êtres humains et ce qu'il y a lieu de faire si ils détectent un cas.

Selon l'Organisation internationale du travail, on estime à 20 millions le nombre de victimes de la traite d’êtres humains à l'échelle mondiale. Le rapport mondial de 2012 de l’organisation des Nations Unies contre la drogue et le crime (ONUDC) sur la traite des êtres humains précise que la traite à des fins d'exploitation sexuelle compte pour 58% de tous les cas de traite détectés à l'échelle mondiale, tandis que le trafic d’êtres humains pour travaux forcés comptabilise 36%.

La nouvelle campagne nationale de sensibilisation aux Seychelles est parrainée par l'Organisation internationale pour les migrations à travers le Ministère des Affaires étrangères, et les publicités contenant des informations sur la manière de repérer les signes de trafic d’êtres humains sont en cours de production dans diverses publications et diffuseurs médiatiques.

Selon le site internet TIP, la forme la plus commune de la traite humaine est généralement l'exploitation sexuelle de mineurs ou de jeunes adultes.(Trafficking in Persons in Seychelles) Photo License: CC-BY

Un problème « insidieux »

En 2013, Le rapport annuel du Département d'État américain sur la traite des personnes a placé les Seychelles dans le 2ème tiers de la liste de surveillance pour la deuxième année consécutive. Le rapporteur spécial des Nations Unies sur la traite des personnes, Joy Ngozi Ezeilo, a également averti que la traite humaine aux Seychelles était insidieuse et est restée caché à cause du flux régulier de touristes et de travailleurs migrants ainsi que du manque de sensibilisation du public.

«Au mois de juin de cette année, le Département d'Etat américain a sorti les Seychelles du 2ème Tiers de la liste de surveillance et a amélioré le classement de l’Etat insulaire à la catégorie 2. Cette catégorie est attribuée aux pays dont « les gouvernements ne respectent pas complètement les critères minimums de la loi de 2000 sur la protection des victimes de la traite, mais qui font des efforts significatifs  pour se mettre en conformité avec ces normes,» Selon le site internet du Département d'Etat américain.

L’amélioration du classement cette année est surtout due à la récente législation adoptée à l'Assemblée nationale pour traiter les incidents liés au trafic d’êtres humains. Si ils sont jugés coupables de trafic d’êtres humains, les trafiquants encourent jusqu'à 25 ans de prison et une amende pouvant s’élever jusqu'à 800 000 SCR (environ 56 000 $). 

L'industrie de la construction aux Seychelles est en plein essor et est alimentée par les travailleurs migrants du sous-continent indien. Les autorités seychelloises attirent l’attention du public à signaler tous les cas suspects de travail forcé en appelant le 133 pour effectuer une dénonciation anonyme(Trafficking in Persons in Seychelles) Photo License: CC-BY

Comment repérer les signes

Selon le nouveau site internet sur la traite des personnes aux Seychelles, l'argent est la principale motivation.

Une victime est vendue et revendue afin de faire gagner de l’argent au trafiquant.

Il est tellement difficile de dire si une personne est victime de la traite que parfois les victimes elles-mêmes ne sont pas au courant qu'un crime est commis. Les victimes viennent souvent de milieux très pauvres et défavorisés. Elles ont peur et se soumettent face aux menaces de déportation, et d’emprisonnement. Les trafiquants menacent aussi de s’en prendre aux familles des victimes si elles se plaignent auprès des autorités ou auprès de quiconque.

Les trafiquants ont tendance à s’attaquer à des victimes qui sont à la recherche d’une promesse de vie meilleure, d’une opportunité d'emploi ou même de la sécurité et la sureté d'une relation amoureuse.

Si vous connaissez quelqu'un qui est accompagné ou surveillé tout le temps, qui n’a pas accès à ses propres pièces d'identité, qui montre des signes de peur ou des marques de violence physique, cette personne peut être une victime.

Le site internet TIP conseille tous ceux qui pensent qu'ils peuvent avoir détecté un cas de trafic de personnes, afin de sécuriser tout d’abord la victime et le public. Le site affirme que  le trafiquant présumé ne doit jamais être confronté directement et la victime doit être alertée. On peut contacter anonymement la police au 133 afin de signaler tout soupçon.

L’industrie florissante de la pêche aux Seychelles est un autre domaine où les travailleurs pourraient éventuellement être des victimes de la traite(Trafficking in Persons in Seychelles) Photo License: CC-BY

 

Actualités Nationales » Be a reporter: Write and send your article
Tags: trafic d’êtres humains, Vincent Meriton

More from Actualités Nationales →

Related Articles

business →

Top news


Archives

» Advanced search