Subscribe for free: News alert
  • Follow us:
Go to mobile version:

Pêche illégale de concombres de mer : les forces de défense seychelloises interceptent un bateau malgache

Victoria, Seychelles | | April 21, 2023, Friday @ 19:46 in En français » ACTUALITÉS NATIONALES | By: Sedrick Nicette édité par: Betymie Bonnelame, traduit par Rudie Bastienne | Views: 1881
Pêche illégale de concombres de mer : les forces de défense seychelloises interceptent un bateau malgache

Le navire de pêche suspecté de battre pavillon malgache.  (Seychelles Defence Forces)

Photo license  

(Seychelles News Agency) - Les Forces de Défense des Seychelles (SDF) ont intercepté un navire de pêche battant pavillon malgache soupçonné de pêche illégale dans les eaux de la nation insulaire.

Selon un communiqué de presse des SDF publié vendredi, l'opération a été menée dans le cadre d'un effort conjoint impliquant les gardes-côtes, l'armée de l'air et les forces spéciales des Seychelles.

La SDF a déclaré que le 16 avril vers 16h34, "un navire de pêche local a signalé la présence de quatre navires inconnus soupçonnés d'être originaires de Madagascar dans les environs de l'île de Providence. Un avion a été chargé de confirmer la présence des navires".

Le patrouilleur Zoroaster a été détourné vers la zone de Farquhar.

Selon le commandant de l'unité des forces spéciales, le lieutenant-colonel Archil Mondon, après avoir été informé de la situation, "un bateau a été envoyé pour arrêter les pêcheurs, mais comme il a mis beaucoup de temps à arriver, il ne restait plus qu'un bateau dans la zone lorsque le bateau de la garde côtière des Seychelles est arrivé".

Le navire intercepté, avec 18 membres d'équipage, a été arraisonné, inspecté et escorté jusqu'à l'île de Farquhar, puis jusqu'à Mahé. Les informations recueillies indiquent que tous les bateaux observés étaient originaires de Madagascar et pratiquaient la pêche illégale de concombres de mer.

La SDF a déclaré que les autorités malgaches ont été informées et qu'une action en justice devrait être engagée à leur encontre.

"Dans un cas similaire, au moins trois autres bateaux de pêche suspectés d'être originaires des Comores ont également été observés autour des atolls de Cosmoledo et d'Aldabra la semaine dernière. Les détails concernant ces bateaux, y compris les numéros d'immatriculation relevés, ont été transmis aux autorités comoriennes pour qu'elles prennent les mesures qui s'imposent", a déclaré la SDF.

 

 Navires de pêche présumés des Comores. (Seychelles Defence Forces) Photo License: CC-BY         

 Les forces de défense seychelloises travaillent également en étroite collaboration avec le Centre régional de coordination des opérations (RCOC) afin d'assurer une liaison adéquate avec les pays concernés de la région et de veiller à ce que les actions légales nécessaires soient engagées contre les coupables.

En outre, la voie diplomatique est utilisée pour résoudre ces problèmes d'incursions illégales dans les eaux seychelloises.

Les Seychelles, un archipel de l'océan Indien occidental, possèdent une zone économique exclusive de 1,4 million de kilomètres carrés, ce qui complique la surveillance des activités maritimes illégales.

La nation insulaire a intensifié ses efforts pour lutter contre le trafic de drogue et la pêche illégale dans ses eaux.

Dans le cadre de ces mesures, les ressources des FSD sont continuellement impliquées dans des opérations régionales avec des pays et des organisations partenaires.

 

 

 

 

Actualités Nationales » Be a reporter: Write and send your article
Tags: pêche illégale

More from Actualités Nationales →

Related Articles

general →

Top news


Archives

» Advanced search