Subscribe for free: News alert
  • Follow us:
Go to mobile version:

Pêcheries thonières : les Seychelles améliorent la cote de conformité de la CTOI

Victoria, Seychelles | | May 19, 2023, Friday @ 21:03 in En français » ACTUALITÉS NATIONALES | By: Rita Joubert édité par: Betymie Bonnelame, traduit par Rudie Bastienne | Views: 1874
Pêcheries thonières : les Seychelles améliorent la cote de conformité de la CTOI

Les Seychelles ont obtenu un score de 86% contre 80% dans leur note de conformité à la CTOI.  (Joe Laurence, Seychelles News Agency) 

 

(Seychelles News Agency) - Les Seychelles ont amélioré leur cote de conformité avec la Commission des thons de l'océan Indien (CTOI), selon le dernier rapport du comité de conformité, a déclaré vendredi un haut responsable.

Le secrétaire principal pour la pêche, Roy Clarisse, a déclaré aux journalistes que "cette année, les Seychelles ont obtenu un score de 86 % contre 80 % l'année dernière. C'est une grande amélioration, étant donné que le taux de conformité moyen de la commission n'était que de 65 %.

M. Clarisse a déclaré que "Cela montre notre ferme engagement à veiller à ce que nous honorions nos obligations au sein de la commission."

Une délégation des Seychelles a participé à la 27e session de la Commission des thons de l'océan Indien (CTOI) du 8 au 12 mai à Maurice.

Lors de la réunion précédente à Mombasa, au Kenya, en février, l'une des questions abordées était l'utilisation de dispositifs de concentration de poissons (DCP), les stocks de poissons et la capture de poissons sous-taille autour de la pêche à la senne coulissante.

Cela a abouti au vote de la CTOI pour adopter une proposition d'interdire pour 72 jours la pêche sous DCP par les senneurs dans l'océan Indien, car il a été démontré que ces engins contribuent à la surpêche parce qu'ils attirent les juvéniles ainsi que les tortues, les requins et les tortues en voie de disparition ainsi que d’autres mammifères marins qui se font prendre dans les filets des senneurs.

Les Seychelles, qui ont voté contre la proposition, ont adopté la même position lors de la réunion à Maurice.

"Les Seychelles faisaient pression pour une mesure sur les DCP dérivants qui soit adoptée après que des recommandations scientifiques aient été faites. Nous voulons que la commission scientifique de la CTOI, qui a été chargée jusqu'au 31 décembre, fournisse des conseils à la commission. Nous voulons que le processus soit mené à bien et suivi sur la base des recommandations de la commission scientifique, les Seychelles prendront ensuite leur décision", a déclaré M. Clarisse dans une précédente interview.

Il a déclaré que la mesure était un peu arbitraire et que l'objectif était purement dans l'intérêt commercial d'autres parties qui n'utilisent pas de senneurs et de pêche sous DCP.

La proposition est "de faire en sorte qu'en fin de compte, ce type de pêche ne soit plus économiquement viable pour la région et cela aura un impact énorme sur les Seychelles", a déclaré M. Clarisse.

En raison du désaccord sur cette résolution, la commission de la CTOI a convenu d'en adopter une qui réponde à un plus grand accord lorsqu'une résolution est adoptée.

Dans ce cas, les pays côtiers ont demandé que des études soient faites pour déterminer également les aspects socio-économiques avant d'adopter des résolutions.

M. Clarisse a déclaré que la résolution pour l'interdiction de 72 jours n'est pas entrée en vigueur et devrait être fait en août.

La pêche est la deuxième industrie la plus importante pour l'économie des Seychelles, un groupe de 115 îles de l'océan Indien occidental.

 

Actualités Nationales » Be a reporter: Write and send your article
Tags: CTOI, thon

More from Actualités Nationales →

Related Articles

general →

Top news


Archives

» Advanced search