Subscribe for free: News alert
  • Follow us:
Go to mobile version:

Fraude à la crypto-monnaie dans une banque des Seychelles : deux nouveaux suspects placés en détention

Victoria, Seychelles | | May 22, 2023, Monday @ 21:06 in En français » ACTUALITÉS NATIONALES | By: Rita Joubert édité par: Betymie Bonnelame, traduit par Rudie Bastienne | Views: 1525
Fraude à la crypto-monnaie dans une banque des Seychelles : deux nouveaux suspects placés en détention

Le Tribunal de Première instance  (Seychelles Nation)

 

(Seychelles News Agency) - Deux suspects supplémentaires dans l'affaire de fraude impliquant la crypto-monnaie chez Nouvobanq restent en garde à vue octroyée par le tribunal correctionnel lundi.

Les deux suspects ont rejoint 12 autres qui ont été arrêtés et ont comparu devant le tribunal la semaine dernière.

Le tribunal a autorisé la police à détenir les deux suspects jusqu'au 30 mai pendant qu'ils poursuivent leur enquête.

Le tribunal de première instance a déclaré qu'il avait accédé à la demande de la police car il estime qu'une preuve prima facie a été faite contre les deux suspects.

Au milieu de la semaine dernière, Nouvobanq a déclaré dans un communiqué de presse qu'une enquête était en cours par les autorités seychelloises sur ce qui semble être une affaire frauduleuse. L'affaire impliquait une crypto-monnaie entre plusieurs parties basées à l'échelle internationale et locale, dans laquelle Nouvobanq était la banque ciblée.

Nouvobanq a déclaré que l'enquête en cours est menée par la banque, l'unité d'enquête sur la criminalité financière au sein de la police des Seychelles et la cellule de renseignement financier (CRF).

La banque a réitéré son engagement à fournir un bon service à ses clients et continue d'adhérer aux structures de gouvernance, qui incluent la détection et la prévention des activités frauduleuses.

Nouvobanq est l'une des nombreuses banques commerciales des Seychelles, fondée en 1991, dans le cadre d'une joint-venture entre le gouvernement des Seychelles et la Standard Chartered Bank.

En tant que tel, il relève de la compétence réglementaire de la Banque centrale des Seychelles (CBS).

CBS a déclaré à la SNA que "l'incident particulier signalé par Nouvobanq concerne la crypto-monnaie, qui n'est pas traitée comme une monnaie et n'a donc pas cours légal aux Seychelles. Bien qu'il ne s'agisse pas d'un moyen de paiement actuellement proposé par les institutions financières agréées ou réglementées par CBS en vertu du Financial Institutions Act ou la loi sur les systèmes de paiement nationaux, CBS et d'autres autorités compétentes sont conscientes de sa popularité croissante à l'échelle mondiale et de son intérêt croissant au niveau local."

Il a ajouté qu'étant donné cette réalité et compte tenu des impacts et des risques associés, une évaluation nationale des risques (ENR) a été menée, ayan identifié les activités de crypto-monnaie ou de monnaie virtuelle/actifs comme un risque important pour le système financier national.

"Les autorités de régulation et d'application de la loi s'efforcent actuellement de combler les lacunes identifiées et de mettre en place un cadre réglementaire solide pour aider à atténuer l'exposition du pays aux risques potentiels pouvant découler de telles activités, notamment les risques de blanchiment d'argent et de financement du terrorisme", dit CBS.

 

Actualités Nationales » Be a reporter: Write and send your article
Tags: crypto-monnaie

More from Actualités Nationales →

Related Articles

general →

Top news


Archives

» Advanced search