Subscribe for free: News alert
  • Follow us:
Go to mobile version:

Le trafic de drogue et la fraude poussent les Seychelles à renforcer les contrôles aux frontières pour l'entrée des touristes nigérians

Victoria, Seychelles | | July 13, 2023, Thursday @ 23:10 in En français » ACTUALITÉS NATIONALES | By: Salifa Karapetyan édité par Betymie Bonnelame et traduit par Rudie Bastienne | Views: 5675
Le trafic de drogue et la fraude poussent les Seychelles à renforcer les contrôles aux frontières pour l'entrée des touristes nigérians

Les Nigérians titulaires de passeports diplomatiques, de permis de travail ou de séjour valides délivrés par la nation insulaire seront autorisés à entrer. (Peters Temiloluwa/Wiki Commons) Photo License: CC BY-SA 4.0 

 

(Seychelles News Agency) - Une augmentation du trafic de drogue et des activités frauduleuses des détenteurs de passeports nigérians ont suscité des inquiétudes au niveau gouvernemental, ce qui a poussé les autorités seychelloises à renforcer le contrôle aux frontières lors du traitement des demandes d'entrée dans le pays, a déclaré jeudi un haut responsable.

Le vice-président Ahmed Afif a déclaré aux journalistes que les Nigérians titulaires d'un passeport diplomatique, d'un permis de travail ou de séjour valide délivré par la nation insulaire seront autorisés à entrer.

"Pour les autres, le gouvernement gardera les yeux ouverts et SEBS (Seychelles Electronic Border System) analysera beaucoup plus pour savoir quelles sont les raisons pour lesquelles ils viennent, par exemple quelqu'un qui vient en vacances pour une seule journée. Nous devons nous poser des questions parce que c'est étrange et nous avons déjà vu cela se produire », a expliqué M. Afif.

Il a ajouté qu'il y avait de nombreux cas où de nombreux Nigérians ont déclaré qu'ils venaient pour des vacances, mais seulement pour un ou deux jours.

"Lorsque nous avons vérifié les paiements effectués pour qu'ils viennent aux Seychelles, cela provient d'une seule source. C'est pour différentes personnes venant à des jours différents, ce qui montre une organisation de malfaiteur », a déclaré M. Afif.

Il a expliqué qu'au cours de l'année écoulée, en particulier ces derniers mois, le gouvernement a observé "une tendance que nous avons jugée dangereuse pour notre contrôle des frontières et notre économie, en raison des activités criminelles qui se déroulent dans le pays".

"Nous avons vu un lien clair entre cela avec certaines personnes du Nigéria. Au cours des deux dernières semaines, par exemple, 13 personnes venant du Nigéria ont été arrêtées à l'entrée des Seychelles parce qu'elles transportaient de la drogue dans le pays", a déclaré le vice-président.

Il a ajouté qu'au cours des derniers mois, il y a eu des incidents où des Nigérians ont utilisé de fausses cartes de crédit dans des établissements touristiques.

"Dans un cas, 62 Nigérians qui disaient être en vacances ont utilisé de fausses cartes de crédit, et l'argent n'a jamais été crédité sur les comptes de ces établissements. Ces établissements ont perdu de l'argent. Ces personnes ont passé des vacances gratuites dans le pays aux frais des propriétaires d'établissements et il n'y a rien à faire pour eux », a déclaré M. Afif.

Il a également souligné qu'il y a eu d'autres incidents impliquant des institutions financières et dans un cas, des Nigérians ont été impliqués dans une fraude où 1 million de livres sterling ont été perdus.

"Il existe d'autres escroqueries en ligne en provenance du Nigeria. Nous avons vu que ces personnes viennent également aux Seychelles et commettent ces escroqueries. Nous n'avons aucun problème avec le Nigeria ou ses habitants, bien que nous ne tolérions pas de telles activités criminelles dans notre pays", dit M. Afif.

Samedi dernier, des débats ont commencé sur les plateformes de médias sociaux au sujet d'une interdiction présumée aux détenteurs de passeports nigérians d'entrer aux Seychelles à des fins de vacances. Cela s'est produit après qu'un utilisateur de Twitter a partagé une capture d'écran de ce qui semblait être une demande d'entrée rejetée par SEBS.

"Nous avons le regret de vous informer que votre demande a été refusée, conformément à la réglementation sur l'immigration, pour l'instant, nous n'acceptons aucun détenteur de passeport nigérian à des fins de vacances", lit la capture d'écran.

S'exprimant sur le retard de réponse du gouvernement, M. Afif a déclaré qu'il y avait un manque de communication sur la question et "il convient de noter que l'information qui a circulé n'était pas officielle, venant d'un système et cela a été fait dans une non- manière coordonnée. »

Le ministre des Affaires étrangères et du Tourisme, Sylvestre Radegonde, doit rencontrer l'ambassadeur du Nigeria aux Seychelles pour discuter de la question.

Les Seychelles, un archipel de l'océan Indien occidental, cherchent à examiner comment elles peuvent placer les Nigérians qui ont été condamnés dans la nation insulaire entre les mains des autorités nigérianes compétentes.

 

Actualités Nationales » Be a reporter: Write and send your article

More from Actualités Nationales →

business →

Top news


Archives

» Advanced search