Subscribe for free: News alert
  • Follow us:
Go to mobile version:

OceanLabs Seychelles recycle des bouées DCP pour des zones protégées

Victoria, Seychelles | | August 9, 2023, Wednesday @ 21:09 in En français » ENVIRONNEMENT | By: Juliette Dine édité par: Betymie Bonnelame traduit par Rudie Bastienne | Views: 1497
OceanLabs Seychelles recycle des bouées DCP pour des zones protégées

Une bouée flottante  (OceanLabs Seychelles)

 

Photo license  Purchase photo

(Seychelles News Agency) - OceanLabs Seychelles fait sa part pour protéger l'environnement en recyclant les bouées sonar attachées aux dispositifs de concentration de poissons (DCP) en les transformant en bouées de surveillance environnementale.

L'entreprise seychelloise, fondée en avril 2022 par Daniel Hugelmann et Brett Smith, comprend deux indépendants et est soutenue par des développeurs locaux en technologies d’information appelés The Mavericks.

M. Hugelmann a déclaré à la SNA que le projet avait commencé après que M. Smith ait trouvé des bouées DCP abandonnées sur la plage.

"Nous l'avons démonté pour voir ce qu'il était possible d'en faire. Après avoir discuté avec plusieurs de nos clients, nous nous sommes rendus compte que les bouées DCP posaient un grave problème environnemental. Il suffit de visiter le cimetière des bouées sur l'Ile du Port pour s'en rendre compte. Nous avons également réalisé le besoin et le potentiel des bouées de télédétection, nous avons donc construit un prototype pour confirmer la validité de notre idée et aimerions le développer en un produit approprié », a-t-il expliqué.

M. Hugelmann a déclaré que le boîtier en plastique ABS très robuste de la bouée peut généralement être utilisé.

"Les composants électroniques des bouées sont ensuite analysés pour voir s'ils fonctionnent toujours. Des composants tels que les batteries et le récepteur GPS peuvent être extraits et intégrés à l'intérieur du boîtier de la bouée avec notre propre électronique de contrôle et de capteur", a-t-il ajouté.

Photo : Intégration de l'assemblage du prototype.  (OceanLabs Seychelles) Photo License: All Rights Reserved            

Il a déclaré qu'il était nécessaire de surveiller l'environnement à distance pour la conservation de l'environnement aux Seychelles, y compris les aires marines protégées, les récifs coralliens et les pépinières de coraux, les zones humides et le secteur de l'aquaculture.

"Les bouées seront personnalisées selon les exigences du client. On pourra mélanger et assortir des capteurs pour la salinité de l'eau de mer, l'acidité, la température, l'oxygène dissous et le mouvement des vagues, pour n'en citer que quelques-uns", a déclaré M. Hugelmann.

OceanLabs travaille en étroite collaboration avec une organisation locale à but non lucratif de conservation de l'environnement et obtient également le soutien de l'Autorité des parcs et jardins des Seychelles (SPGA).

"Ils ont manifesté leur intérêt pour le déploiement de notre bouée, nous développons donc activement notre bouée de télédétection, en parallèle avec des projets clients", a déclaré M. Hugelmann.

Bien que les DCP soient un outil de pêche utile, ils peuvent également être considérés comme des déchets marins lorsqu'ils sont abandonnés, perdus ou rejetés.

         

Photo : M. Smith et M. Hugelmann (de gauche à droite) de OceanLabs avec le consultant indépendant Kara et Rocchi de The Mavericks. (OceanLabs Seychelles) Photo License: All Rights Reserved

En réponse à l'impact environnemental, M. Hugelmann a déclaré qu'ils avaient conçu leurs bouées pour qu'elles soient attachés afin qu’elles ne flottent pas librement.

"Nous prévoyons d'offrir une inspection et une maintenance régulières pour maximiser la durée de vie de chaque appareil. Si un problème survient, la nature ou l'absence du signal transmis informera le client", a-t-il déclaré à la SNA.

À l'heure actuelle, OceanLabs n'a qu'un premier prototype et a demandé une subvention du Seychelles Conservation and Adaptation Trust (SeyCCAT) qui les aidera à transformer leur bouée de télédétection en un produit de surveillance de l'environnement et de l'aquaculture à part entière.

"Avec la subvention SeyCCAT, nous serions en mesure de finaliser notre bouée de télédétection et de la préparer pour le déploiement et la production d'unités supplémentaires. Nous coopérons également avec le fabricant des bouées les plus utilisées ici, Marine Instruments. Ils nous soutiennent en nous fournissant des bouées défectueuses que nous pouvons recycler », a déclaré M. Hugelmann.

OceanLabs prévoit que si tout se passe comme prévu, il disposera d'une bouée entièrement testée et opérationnelle au second semestre 2024.

 

Environnement » Be a reporter: Write and send your article

More from Environnement →

Business →

Top news


Archives

» Advanced search