Subscribe for free: News alert
  • Follow us:
Go to mobile version:

L'évaluation du système de contrôle alimentaire des Seychelles, assistée par la FAO, sera présentée au gouvernement pour action

Victoria, Seychelles | | September 15, 2023, Friday @ 18:35 in En français » ACTUALITÉS NATIONALES | By: Sedrick Nicette édité par: Betymie Bonnelame, traduit par Rudie Bastienne | Views: 1883
L'évaluation du système de contrôle alimentaire des Seychelles, assistée par la FAO, sera présentée au gouvernement pour action

L'évaluation a été réalisée par l'Organisation pour l'alimentation et l'agriculture.  (Gerard Larose)

 

(Seychelles News Agency) - Après presque un an d'évaluation du système de contrôle alimentaire des Seychelles, un certain nombre de recommandations sont en cours de finalisation et seront présentées au gouvernement pour les actions nécessaires.

L'évaluation a été réalisée par l'Organisation pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) et des points focaux de chacune de leurs autorités respectives ont été recrutés avant le début des travaux d'évaluation du système de contrôle alimentaire des Seychelles.

Les résultats de l'évaluation ont été présentés vendredi lors d'un atelier final où les personnes présentes ont pu demander des éclaircissements et faire d'autres propositions.

"Maintenant, les conclusions, les recommandations et le plan d'action seront finalisés et ensuite présentés au gouvernement des Seychelles pour action", a déclaré le consultant local du projet, Guy Morel.

Le programme vise à accroître la gouvernance, à étendre les capacités et à élargir la planification stratégique dans deux domaines clés : la santé des végétaux et la sécurité alimentaire.

La composante sécurité alimentaire du projet a été mise en pratique pour la première fois aux Comores, où l'évaluation s'est récemment terminée le mois dernier avec des responsables de haut niveau appuyant ses conclusions et suggestions.

Aux Seychelles, les activités du projet ont débuté en novembre 2022.

Une équipe d'experts de la FAO en matière de sécurité alimentaire a travaillé en étroite collaboration avec les autorités locales compétentes en matière de sécurité alimentaire et tous les partenaires locaux tout au long des activités du projet. L'équipe a aidé à recueillir des informations auprès de diverses autorités locales et à créer un plan stratégique visant à améliorer la santé publique et le développement économique du pays.

Au total, 35 recommandations ont été formulées à l’issue de l’évaluation, dont 13 sont considérées comme prioritaires.

Les Seychelles, un archipel de l'ouest de l'océan Indien, dépendent fortement des importations alimentaires.

Dans une interview précédente, Flavien Joubert, ministre pour l'Agriculture, le Changement climatique et l'Environnement, a déclaré qu'un tel système est important car les Seychelles dépendent du système mondial de production et de distribution alimentaire pour une partie importante de leur panier alimentaire.

« Près de 90 pour cent de nos produits alimentaires sont importés, y compris nos produits de base, qui représentent collectivement près de 30 pour cent de notre facture d'importation », a-t-il déclaré.

Le projet, cosigné par le gouvernement des Seychelles, s'inscrit dans le cadre politique sanitaire et phytosanitaire (SPS) pour l'Afrique élaboré par l'Union africaine (UA) pour stimuler le commerce entre les États membres de l'UA.

Il a été mis en œuvre en étroite collaboration avec la Division de l'économie rurale et de l'agriculture de la Commission africaine (AUC DARBE).

Un système national de contrôle des aliments garantit que les aliments disponibles dans un pays sont sûrs, sains et propres à la consommation humaine, qu'ils sont conformes aux exigences de sécurité et de qualité des aliments et qu'ils sont étiquetés de manière honnête et précise, comme le prescrit la loi.

Les systèmes de contrôle alimentaire protègent la santé et la sécurité des consommateurs et contribuent à garantir la sécurité et la qualité des aliments commercialisés tant au niveau national qu'international.

Pour fonctionner efficacement, le système nécessite des instruments juridiques et politiques appropriés, des ressources humaines bien qualifiées, des cadres institutionnels solides ainsi que des actifs financiers, des équipements et des infrastructures.

 

Actualités Nationales » Be a reporter: Write and send your article
Tags: FAO, agriculture

More from Actualités Nationales →

Related Articles

general →

Top news


Archives

» Advanced search