Subscribe for free: News alert
  • Follow us:
Go to mobile version:

Des femmes et des jeunes seront formés à la valeur ajoutée des produits de la pêche et à leur utilisation dans l'économie circulaire aux Seychelles

Victoria, Seychelles | | September 22, 2023, Friday @ 20:38 in En français » ACTUALITÉS NATIONALES | By: Rita Joubert édité par: Betymie Bonnelame, traduit par Rudie Bastienne | Views: 2217
Des femmes et des jeunes seront formés à la valeur ajoutée des produits de la pêche et à leur utilisation dans l'économie circulaire aux Seychelles

La présidente du COMFWB, Claudette Albert, a signé l'entente avec le directeur général par intérim de la SFA, Phillippe Michaud. (Seychelles Nation)

 

(Seychelles News Agency) - Les femmes et les jeunes entrepreneurs du secteur de la pêche peuvent désormais suivre des sessions de formation qui leur donneront l'opportunité de travailler dans les laboratoires certifiés de la Seychelles Fishing Authorities (SFA).

Cela a été rendu possible grâce à un accord signé jeudi entre la SFA et la Fédération des femmes d'affaires du COMESA (COMFWB). L'accord permettra de telle coopération au siège de la SFA à Ile Port, une île artificielle de Mahé, l'île principale.

La branche du COMFWB aux Seychelles, qui a été lancé en septembre 2021, vise à autonomiser les femmes dans le secteur commercial dans cette nation insulaire de l'ouest de l'océan Indien.

La présidente du COMFWB, Claudette Albert, a signé l'entente avec le directeur général par intérim de la SFA, Phillippe Michaud.

Selon Mme. Albert, "le nouvel accord donnera plus de visibilité aux autres femmes d'affaires du secteur de la pêche, qui sont actuellement plus visibles dans les aspects de gouvernance de l'industrie".

"Nous allons lancer un programme de renforcement des capacités pour les former à la valeur ajoutée des produits de la pêche et également à la manière d'utiliser les produits de la pêche dans l'économie circulaire afin qu'il n'y ait aucun déchet", a déclaré Mme. Albert aux journalistes.

Le programme de formation débutera la première semaine de novembre en partenariat avec la SFA pour enseigner aux femmes la manipulation du poisson, la biologie du poisson, la qualité et la transformation du poisson, entre autres.

"SFA dispose du personnel qualifié et ils nous soutiendront dans la formation", a déclaré Mme. Albert, détaillant les avantages de ce nouvel accord.

Environ 20 à 25 femmes et jeunes devraient participer à la première session de formation visant également à encourager davantage de personnes de ce groupe à rejoindre le secteur.

M. Michaud a déclaré que cette décision permettra non seulement le développement de nouveaux produits, mais permettra également de gérer les pêcheries de manière durable en garantissant aux produits une valeur maximale.

Grâce à cet accord, les femmes d'affaires travailleront avec le département de développement de produits et de qualité de la SFA, car l'autorité dispose de laboratoires certifiés au niveau international pour le développement de produits de qualité".

Le responsable de la Citizens Engagement Platform Seychelles (CEPS), Alvin Laurence, a expliqué que la société civile a développé un intérêt et travaille intensivement dans les secteurs de l'agriculture et de la pêche comme « une leçon tirée du COVID-19 et du fait que le pays ne dépend que d'une seule source de revenu pour l'économie. »

Le CEPS a déclaré aux journalistes que son approche, notamment en ce qui concerne la pêche, est celle d'une économie circulaire.

L'économie circulaire promue par le Département de l'économie bleue des Seychelles implique la transformation, la réutilisation, la réparation, la remise à neuf et le recyclage des déchets.

 

Actualités Nationales » Be a reporter: Write and send your article
Tags: COMESA, SFA

More from Actualités Nationales →

Related Articles

general →

Top news


Archives

» Advanced search