Subscribe for free: News alert
  • Follow us:
Go to mobile version:

Le FMI conclut un accord avec les Seychelles sur la première revue du EFF et du RSF

Victoria, Seychelles | October 3, 2023, Tuesday @ 20:14 in En français » ACTUALITÉS NATIONALES | By: Sedrick Nicette édité par: Betymie Bonnelame, traduit par Rudie Bastienne | Views: 1231
Le FMI conclut un accord avec les Seychelles sur la première revue du EFF et du RSF

Le ministre Hassan (à droite) et le chef de mission du FMI aux Seychelles, M. Schneider, lors d'une conférence de presse vendredi.  (Minister for Finance, National Planning and Trade)

 

(Seychelles News Agency) - Le Fonds monétaire international (FMI) a conclu un accord au niveau des services avec les Seychelles sur la première revue du mécanisme de financement élargi (EFF) et du mécanisme pour la résilience et la durabilité (RSF).

Cela faisait suite à une mission du FMI aux Seychelles dirigée par le chef de mission, Todd Schneider, où des entretiens ont eu lieu avec les autorités du 21 septembre au 3 octobre.

Les services du FMI prépareront un rapport qui, sous réserve de l'approbation de la direction, sera présenté au Conseil d'administration du FMI pour discussion et décision.

Lors d'une conférence de presse vendredi, le ministre des Finances, de la Planification nationale et du Commerce, Naadir Hassan, a déclaré aux journalistes que les négociations étaient très positives.

"L'économie des Seychelles se porte toujours bien et nous prévoyons une croissance du PIB de 3,8 pour cent pour 2023, ce qui est conforme à la longue tendance que nous avons observée pour l'économie", a déclaré M. Hassan lors d'une conférence de presse conjointe.

De son côté, M. Schneider a déclaré que « les autorités ont réalisé des progrès significatifs dans la mise en œuvre du programme soutenu par le EEF et dans le renforcement des équilibres macroéconomiques. Toutes les performances quantitatives et les objectifs indicatifs du programme à fin juin 2023 ont été atteints, et les réformes structurelles progressent à un bon rythme."

Il a ajouté que l'économie des Seychelles continue de se redresser en 2023.

« La croissance du PIB réel devrait atteindre 3,8 % en 2023, en grande partie grâce à une augmentation continue des arrivées de touristes. Ces perspectives sont soumises à des risques persistants compte tenu de l'environnement international difficile et de l'incertitude entourant les arrivées de touristes et les dépenses moyennes. L'inflation en glissement annuel était négative (-2,4 pour cent) en août, reflétant l'impact de la baisse des prix internationaux des matières premières sur l'inflation alimentaire ainsi que la modération des prix du logement et des services publics", a déclaré M. Schneider.


M. Hassan a déclaré : « Nous prévoyons de faire mieux que prévu dans notre budget, en termes de performance budgétaire, où au cours des six premiers mois de 2023, les recettes collectées sont plus élevées que prévu.

Un total de 3,8 milliards de SCR (285,8 millions de dollars) était prévu en termes de recettes, mais les Seychelles ont collecté 4,3 milliards de SCR (325,1 millions), avec des dépenses également inférieures aux prévisions, principalement en raison de la sous-exécution des projets d'investissement.

Le chef de la mission a déclaré que les soldes extérieurs des Seychelles se sont améliorés grâce à la reprise continue du tourisme et que les arrivées de touristes jusqu'en août étaient estimées à 229 000, soit environ 92 pour cent des niveaux de 2019.

Pendant ce temps, la gouverneure de la Banque centrale des Seychelles (CBS), Caroline Abel, a déclaré que la CBS avait maintenu une politique monétaire accommodante, mais qu'elle était préoccupée par les facteurs externes qui pourraient affecter cette politique, notamment la hausse des prix du pétrole.

En ce qui concerne l'aide du FMI aux Seychelles pour le changement climatique dans le cadre de RSF, Mme. Abel a expliqué que la nation insulaire doit envisager d'ajuster le système financier pour s'adapter aux mesures liées au changement climatique.

Le FMI a déclaré qu'en tant que petit État insulaire vulnérable aux chocs externes et au changement climatique, il reste essentiel pour les Seychelles de maintenir le cap, en ce qui concerne la réduction de la dette publique, la reconstruction de l'espace budgétaire et l'augmentation des réserves de change tout en augmentant l'efficacité des investissements publiques et soutien aux couches les plus vulnérables de la population.

 

Actualités Nationales » Be a reporter: Write and send your article
Tags: FMI

More from Actualités Nationales →

Related Articles

general →

Top news


Archives

» Advanced search