Subscribe for free: News alert
  • Follow us:
Go to mobile version:

L’OMC accepte l’adhésion des Seychelles

Genève Suisse et Seychelles | December 11, 2014, Thursday @ 11:08 in En français » ACTUALITÉS NATIONALES | By: Rassin Vannier | Views: 1066
L’OMC accepte l’adhésion des Seychelles

Le ministre des Finances des Seychelles, Pierre Laporte et  Roberto Azevedo, Directeur général de l'OMC lors de la cérémonie de signature à Genève. (Ministère des Finances)

Photo license  

(Seychelles News Agency) - Le Conseil général de l'Organisation mondiale du commerce (OMC) a approuvé mercredi 10 décembre que les Seychelles deviennent membre de cette organisation lors de la réunion de son Conseil à Genève, en Suisse.

Cela a marqué la fin d'un processus qui a commencé en 1995, mais qui a été relancé en 2008.

D’après un communiqué du ministère des Finances, Laporte a déclaré que c’était une journée historique pour les Seychelles et ses habitants.

Le ministre Laporte a expliqué que tout au long du processus beaucoup de compromis, et de sacrifices ont été réalisés.

« Les réformes, que nous avons eues à entreprendre au cours du processus d'adhésion ont déjà apporté des avantages importants. Nos lois et les  politiques sont maintenant au même niveau que  les standards internationaux et de notre secteur privé a déjà commencé à récolter les avantages d'un système commercial plus prévisible et transparent. Notre pays dispose désormais d'une plate-forme qui nous fournit comme une petite nation insulaire la même égalité de chances que nos grands homologues, pour faire entendre notre voix sur les questions commerciales. Les Seychelles accroissent, sa visibilité sur la scène internationale » a précisé Laporte.

Il a aussi rendu hommage au président des Seychelles James Michel, notant que «sa direction et son orientation, pour ce processus, ont été  cruciales".

De son côté Roberto Azevedo, Directeur général de l'OMC a souligné que ses négociations pour les Seychelles sont un signal clair à tous ses partenaires commerciaux que le pays est prêt à s’engager pleinement dans le système commercial multilatéral et dans l'économie mondiale.

« L'OMC peut faire une différence particulièrement importante pour les petites économies comme les Seychelles.

En effet, cette occasion est très opportune vu que le monde célèbre aujourd'hui l'Année internationale des petits États insulaires en développement.

Avec l'adhésion à l'OMC, vous construisez de nouveaux ponts au reste du monde. Et vous gagnez une plate-forme pour faire entendre votre voix au niveau mondial.

Je pense que c’est un moment important pour les Seychelles, il est également très important pour l'OMC, » a dit Azevedo lors de son discours.

Dans le cadre des négociations en vue de leur accession, les Seychelles ont conclu huit accords bilatéraux sur l’accès aux marchés pour les marchandises et neuf accords bilatéraux sur l’accès aux marchés pour les services.

Les Seychelles deviendront officiellement membre de l'OMC 30 jours après la ratification par l'Assemblée nationale des Seychelles de son Protocole d'accession, qui devrait être achevée d'ici au plus tard, au premier trimestre de 2015.

L'Union européenne a salué aujourd'hui la décision du Conseil général de l'OMC d'approuver l'adhésion de la République des Seychelles à l'organisation.

Une fois la procédure d'adhésion est terminée, les Seychelles deviendra le 161e membre de l'OMC.

«L'UE a fortement soutenu l'adhésion des Seychelles et est très heureux d'accueillir notre partenaire dans le groupe Afrique-Caraïbes-Pacifique comme un nouveau membre de la famille de l'OMC, a déclaré le Commissaire européen au commerce, Cecilia Malmström. 

Les Seychelles, archipel de l’Océan Indien, avec une population de 90 000 habitants exportent une grande partie de sa production de thon en boîte vers l’Union européenne, qui est son premier partenaire commercial et une petite quantité de coprah (d’huile de coco) au Kenya.

Le principal pilier de l’économie seychelloise est le secteur du tourisme suivi de la pêche.

«Être membre de l'Omc, pour un petit pays comme les Seychelles, c'est avoir la possibilité d'avoir un organisme où l'on peut défendre ses droits en cas de désaccord commercial avec un autre pays», expliquait un négociateur du ministère des Finances.

Actualités Nationales » Be a reporter: Write and send your article
Tags: OMC, Pierre Laporte, tourisme, la pêche

More from Actualités Nationales →

Related Articles

general →

Top news


Archives

» Advanced search