Subscribe for free: News alert
  • Follow us:
Go to mobile version:

Volcan en Islande: les habitants d'une ville évacuée récupèrent leurs biens

Island | November 14, 2023, Tuesday @ 12:27 in En français » MONDE | By: AFP | Views: 969
Volcan en Islande: les habitants d'une ville évacuée récupèrent leurs biens

La fumée s'élève au-dessus du volcan du Mont Fagradalsfjall après une éruption à Reykjavik, en Islande, le 16 juillet 2023. Emin Yogurtcuoglu / Anadolu Agency (Photo by Emin Yogurtcuoglu / ANADOLU AGENCY / Anadolu Agency via AFP) 

(AFP) - Les habitants de Grindavik, en Islande, ont pu revenir quelques minutes chez eux lundi pour récupérer leurs biens et constater les dégâts provoqués par l'intense activité sismique qui pourrait préfigurer une éruption volcanique.

Chaussée éventrée, immeubles fissurés: le déplacement de magma sous la croûte terrestre a endommagé routes et bâtiments de cette ville de 4.000 habitants, située à 40 km au sud-ouest de Reykjavik et évacuée tôt samedi, a constaté un journaliste de l'AFP.

Ce déplacement du magma a provoqué des centaines de séismes au cours des derniers jours, ce qui pourrait être le signe précurseur d'une éruption volcanique.

Après de longues heures d'attente dans leur voiture, les habitants de Grindavik ont pu accéder pendant quelques minutes à leur logement pour emporter leurs biens, en présence de nombreux véhicules de police et de la protection civile islandaise.

Dans leur voiture s'entassent meubles, décorations mais également animaux de compagnie et même mouton.

"Deux personnes maximum par véhicule et nous demandons à chacun de rester le moins de temps possible", avait prévenu la protection civile dans un communiqué.

L'Islande, qui compte 33 systèmes volcaniques actifs, a déclaré l'état d'urgence et ordonné l'évacuation obligatoire de Grindavik tôt samedi. Des abris d'urgence et des centres d'aide ont été ouverts dans plusieurs villes voisines.

Le responsable de la protection civile et de la gestion des situations d'urgence en Islande, Vidir Reynisson, avait indiqué samedi à l'AFP que la fissure mesurait "environ 15 kilomètres", le long desquels une éruption pouvait se produire "n'importe où".

Les autorités islandaises avaient déjà autorisé dimanche certains habitants à venir, sous escorte et pendant cinq minutes, récupérer quelques affaires.

"On est un peu désespérés, un peu tétanisés et tristes, en fait. Quand on pense au temps et à l'énergie qu'on a consacrés à la construction de notre maison, c'est triste", déclarait dimanche Hans Wierer, un habitant de cette ville située dans la péninsule de Reykjanes après avoir récupéré quelques affaires.

Depuis 2021, trois éruptions ont eu lieu sur la péninsule, en mars 2021, août 2022 et juillet 2023, toutes loin d'infrastructures ou zone peuplée.

ehu-ef/nzg/cls

© Agence France-Presse

Monde » Be a reporter: Write and send your article

More from Monde →

business →

Top news


Archives

» Advanced search