Subscribe for free: News alert
  • Follow us:
Go to mobile version:

COP28 : les Seychelles lancent les premières discussions sur l'impact du changement climatique sur la santé

Victoria, Mahé, Seychelles | December 4, 2023, Monday @ 21:55 in En français » ACTUALITÉS NATIONALES | By: Rita Joubert édité par: Betymie Bonnelame, traduit par Rudie Bastienne | Views: 1702
COP28 : les Seychelles lancent les premières discussions sur l'impact du changement climatique sur la santé

Une représentante de l'Organisation mondiale de la santé présentant ses conclusions.  (Seychelles News Agency)

 

(Seychelles News Agency) - Les Seychelles ont lancé les premières discussions sur l'impact du changement climatique sur la santé lors de la 28e Conférence des Parties (COP28) à Dubaï et ont révélé comment elles ont été affectées en tant que petit État insulaire en développement (PEID).

Les discussions ont été lancées samedi par la ministre de la Santé, Peggy Vidot.

Mme. Vidot a parlé du « profond sentiment d'urgence et de détermination de la COP28, car c'est la première fois que la COP accorde à la santé la place qui lui revient dans les discussions ».

Les discussions ont eu lieu sous le thème "Le changement climatique et la santé humaine aux Seychelles : la perspective des PEID et les Seychelles".

Le principal analyste politique du ministère de la Santé, Sanjeev Pugazhendi, a présenté les différents défis auxquels les Seychelles sont confrontées en tant que petit État insulaire en raison du changement climatique.

Il a indiqué qu'il y avait "des blessures directes causées par des glissements de terrain, une augmentation du nombre d'incendies entraînant des blessures directes et une pollution de l'air, ainsi que des personnes souffrant de maladies respiratoires".

Selon les chiffres du ministère de la Santé recueillis grâce à ses recherches avec l'Autorité météorologique des Seychelles, il y a également eu une augmentation des « maladies d'origine hydrique dues aux inondations. Chaque fois qu'il y a de fortes pluies, la leptospirose est assez répandue aux Seychelles. Nous avons l'un des incidents les plus graves au monde", a déclaré M. Pugazhendi.

Compte tenu des défis, Mme. Vidot a expliqué que « notre système de santé est déjà aux prises avec le COVID19 et est confronté à des fardeaux croissants dus au changement climatique. Le lien avec la santé nécessite des collaborations mondiales unies et la forge de partenariats ».

Les Seychelles, un archipel de l'ouest de l'océan Indien, entretiennent des partenariats avec l'Organisation mondiale de la santé (OMS), l'Union africaine (UA) et des organisations non gouvernementales dans leurs stratégies d'adaptation et d'atténuation.

Dans le cadre de ses stratégies visant à faire face aux impacts du changement climatique sur la santé de la population, l'autorité sanitaire du petit État insulaire a décidé de déplacer certaines de ses infrastructures.

Au niveau régional, le ministère de la Santé travaille, entre autres, avec la Commission de l'océan Indien (COI) pour garantir que les autorités sanitaires bénéficient de la coopération de tous dans leurs actions.

M. Pugazhendi a expliqué que « travailler pour avoir davantage de champions du changement climatique dans le secteur de la santé présente des défis au niveau sociétal, en partie à cause des effets du COVID-19 ainsi que de la toxicomanie et des maladies sexuelles ».

Dans une récente publication d'un expert météorologique de premier plan publiée en 2020, aux Seychelles, le nombre de jours chauds de plus de 32 degrés Celsius a augmenté, les précipitations sont moins prévisibles et l'élévation annuelle du niveau de la mer de +0,65 cm (2010-2020).

Le pays, avec une population de plus de 100 000 habitants, a une espérance de vie de 74,2 ans, selon le rapport du ministère de la Santé de 2022, avec 1 569 naissances et 926 décès enregistrés cette année-là.

Un défi supplémentaire lié au changement climatique est l’épidémie de dengue.

Depuis 2015, il y a une épidémie de dengue avec une augmentation du nombre de moustiques porteurs de la maladie, et M. Pugazhendi a déclaré : « Avant 2015, nous n'avions la dengue que pendant la saison des pluies, puis elle s'atténuait ».

Le changement climatique a également eu un impact sur les maladies non transmissibles telles que les maladies cardiaques, la tension artérielle et les maladies rénales.

Les maladies rénales ont augmenté de 80 pour cent au cours des 10 dernières années, ce qui entraîne des perturbations socio-économiques pouvant affecter les maladies non transmissibles.

Les Seychelles font partie des 80 pays qui ont pris des engagements auprès de l'Alliance pour une action transformatrice sur le climat et la santé (ATACH) dirigée par l'OMS.

Cela permettra une approche plus ciblée des établissements de santé qui inclut à la fois l’efficacité et l’accès à l’eau, à l’assainissement et à la gestion des déchets.

L’OMS participe aux négociations depuis plus de 15 ans et le changement intervenu lors de la COP 26.

Les pays qui se sont engagés dans l'ATACH ont accès aux donateurs bilatéraux et à la Banque mondiale, ainsi qu'à un plan d'action nutritionnel.

 

Actualités Nationales » Be a reporter: Write and send your article
Tags: COP28

More from Actualités Nationales →

Related Articles

general →

Top news


Archives

» Advanced search