Subscribe for free: News alert
  • Follow us:
Go to mobile version:

Frappes russes record en Ukraine: au moins 16 morts et 97 blessés

Ukraine | December 29, 2023, Friday @ 14:55 in En français » MONDE | By: AFP | Views: 1267
Frappes russes record en Ukraine: au moins 16 morts et 97 blessés

Au moins 16 personnes ont été tuées  et 97 blessées, selon le procureur général ukrainien, Andriï Kostine. (Photo by Handout / State Emergency Service of Ukraine / AFP)

(AFP) - La Russie a lancé vendredi matin une vaste série de frappes sur plusieurs villes de l'Ukraine, dont la capitale Kiev, avec "un nombre record de missiles" qui ont fait selon les autorités ukrainiennes au moins 16 morts et 97 blessés.

La Pologne, membre de l'Otan, a affirmé vendredi qu'un objet volant non identifié était entré dans son espace aérien depuis l'Ukraine, un incident qui pourrait être lié à ces frappes.

"Aujourd'hui, la Russie a utilisé presque tous les types d'armes de son arsenal", a déclaré le président ukrainien Volodymyr Zelensky, sur le réseau social X (ex-Twitter).

Selon l'armée de l'air, 158 missiles et drones ont été tirés sur l'Ukraine dont 114 ont été détruits.

"Il s'agit de l'attaque de missiles la plus massive d'une manière générale", a déclaré à l'AFP le porte-parole de l'armée de l'air Iouri Ignat, ajoutant que ce décompte excluait les premiers jours de la guerre qui ont vu des frappes "constantes et ininterrompues".

Les frappes ont visé "des installations civiles, des bâtiments civils", a dénoncé Andriy Yermak, le chef de cabinet de M. Zelensky.

"Nous faisons tout notre possible pour renforcer notre bouclier aérien. Mais le monde doit voir que nous avons besoin de plus d'aide et de moyens pour arrêter cette terreur", a-t-il ajouté sur le réseau social Telegram.

Mercredi, Washington a débloqué la dernière tranche d'aide militaire accordée à Kiev jusqu'à nouvel ordre par le Congrès américain.

Au moins 16 personnes ont été tuées  et 97 blessées, selon le procureur général ukrainien, Andriï Kostine.

 

- "Horrible réalité" -

 

Ces frappes illustrent "l'horrible réalité" vécue par les Ukrainiens, a réagi sur X la coordinatrice humanitaire de l'ONU pour l'Ukraine, Denise Brown, condamnant "une vague haineuse d'attaques".

Elles surviennent après que la Russie a confirmé, mardi, qu'un de ses vaisseaux, le grand navire de débarquement Novotcherkassk, avait été endommagé dans une attaque de Kiev en Crimée annexée.

A Kiev, où la "défense antiaérienne fonctionne activement" selon son maire Vitali Klitschko, les journalistes de l'AFP ont entendu aux premières heures plusieurs fortes explosions.

Dans le quartier de Podil dans le Nord de Kiev, un hangar de 3.000 m2 était en feu. Sur place flottait une forte odeur de plastique brûlé alors que les pompiers portant des masques à oxygène combattaient les flammes.

Une dizaine de personnes étaient présumées bloquées à l'intérieur, selon le chef de l'administration militaire de la capitale, Serguiï Popko.

Une station de métro utilisée comme abri anti-aérien a été endommagée, de même que plusieurs immeubles d'habitations et d'autres hangars.

Selon les autorités, deux personnes ont été tuées dans la capitale. Ailleurs, au moins cinq autres l'ont été dans la région de Dnipropetrovsk (centre-Est), deux à Odessa (Sud), une à Lviv (Ouest), une à Zaporijjia (Sud) et une à Kharkiv (Nord-Est).

Le ministère de la Santé a indiqué qu'une maternité de Dnipro avait été "gravement endommagée" mais les patients et le personnel ont pu s'abriter à temps. Un centre commercial a également été touché et pris feu dans la ville.

 

 

- "Pertes énormes" de la Russie -

 

La Russie subit des pertes "énormes" en hommes et en matériel dans sa guerre en Ukraine et son armée sortira "affaiblie" du conflit, a estimé dans une interview publiée vendredi le général Christian Freuding, qui supervise le soutien à Kiev au sein de la Bundeswehr.

"Vous savez que, selon les chiffres des services de renseignements occidentaux, 300.000 soldats russes ont été tués ou si grièvement blessés qu'ils ne pourront plus être mobilisés dans le cadre de la guerre", a-t-il déclaré au quotidien allemand Süddeutsche Zeitung.

Il confirme ainsi une évaluation des services de renseignements américains qui avait filtré le 12 décembre, et selon laquelle 315.000 soldats russes ont été blessés ou tués depuis le début de l'invasion de l'Ukraine en février 2022.

Parallèlement, le général a reconnu que la Russie faisait preuve d'une "capacité de résistance" supérieure à ce que les pays occidentaux évaluaient au début de la guerre.  "Nous n'avons peut-être pas vu, ou nous ne voulions pas voir, qu'ils sont en mesure de continuer à se faire approvisionner par des alliés".

bur-phs/roc/cab/lch/pz

© Agence France-Presse

Monde » Be a reporter: Write and send your article

More from Monde →

business →

Top news


Archives

» Advanced search