Subscribe for free: News alert
  • Follow us:
Go to mobile version:

La lutte contre la corruption : les Seychelles conservent la première place en Afrique et gagnent 3 places au niveau mondial

Victoria, Mahé, Seychelles | January 30, 2024, Tuesday @ 21:01 in En français » ACTUALITÉS NATIONALES | By: Betymie Bonnelame Traduit par: Rudie Bastienne | Views: 909
La lutte contre la corruption : les Seychelles conservent la première place en Afrique et gagnent 3 places au niveau mondial

Transparency Initiative Seychelles (TIS) reconnaît le score et le classement actuels du pays. . (Marco Verch, Flickr) Photo Licence:  CC BY 2.0

 

(Seychelles News Agency) - Les Seychelles conservent le meilleur score en Afrique subsaharienne et ont amélioré leur classement d'un point, passant de 70 à 71 sur l'indice de perception de la corruption (IPC) 2023 a publié mardi.

La nation insulaire a obtenu 71 points sur 100 et a grimpé de trois places dans le classement mondial, se hissant à la 20e position sur 180 pays.

Le rapport CPI, publié chaque année le 30 janvier, évalue la perception de la corruption dans le secteur public sur une échelle de 0 à 100, où 0 correspond à une corruption élevée et 100 à une corruption irréprochable.

Transparency Initiative Seychelles (TIS) reconnaît le score et le classement actuels du pays, reconnaissant les efforts déployés par la nation pour améliorer les cadres législatifs pour la bonne gouvernance et la transparence au cours des dernières années.

"Cependant, il y a encore une marge de progression. Les Seychelles devraient revoir et mettre à jour la législation qui pourrait ne pas être conforme ou cohérente à la constitution. En outre, il est crucial d'élaborer une stratégie nationale globale de lutte contre la corruption, de revoir le service public dans son ensemble pour garantir que sa structure est conforme à la Constitution de la Troisième République, pour promulguer une législation sur la protection des informateurs et pour lutter correctement contre les problèmes d'impunité », a déclaré TIS.

L'initiative « félicite également les Seychelles pour leur plan d'action dans le cadre du partenariat pour un gouvernement ouvert, en particulier la proposition de Coalition pour l'intégrité, anticipant des impacts positifs sur la gouvernance et une potentielle nouvelle amélioration du score de l'indice de perception de la corruption (IPC) au cours des trois prochaines années. "

Les Seychelles, un archipel de l'ouest de l'océan Indien, sont l'un des 17 pays qui ont enregistré leur score le plus élevé jamais enregistré lors de cet exercice annuel mené par Transparency International.

Le score de la nation insulaire provient de trois sources : the Economist Intelligence Unit Country Ratings, Global Insights Country Risk Ratings et Varieties of Democracy Project. Cela n’a pas changé ces dernières années et le score CPI est un indicateur de la perception de la corruption dans le secteur public.

Le Cap-Vert est deuxième dans la région de l’Afrique subsaharienne avec 64 et le Botswana avec 59.

Le Danemark est resté en tête du classement mondial avec un score de 90, suivi de la Finlande et de la Nouvelle-Zélande avec 87, principalement grâce au bon fonctionnement de leur système judiciaire. Ces pays figurent également parmi les meilleurs scores de l’indice de l’État de droit.

L'indice de perception de la corruption CPI 2023 montre que la plupart des pays ont fait peu ou pas de progrès dans la lutte contre la corruption dans le secteur public, avec une moyenne mondiale de 43 pour la 12e année consécutive, avec plus des deux tiers des pays ayant un score inférieur à 50.

Selon l’Indice de l’État de droit, le monde connaît un déclin du fonctionnement des systèmes judiciaires. Les pays ayant les scores les plus bas dans cet indice ont également des scores très faibles sur l'IPC, ce qui met en évidence un lien évident entre l'accès à la justice et la corruption.

Les régimes autoritaires et les dirigeants démocratiques qui portent atteinte à la justice contribuent à accroître l’impunité de la corruption et, dans certains cas, l’encouragent même en supprimant les conséquences pour les malfaiteurs.

François Valérian, président de Transparency International, a déclaré : « La corruption continuera de prospérer jusqu'à ce que les systèmes judiciaires soient capables de punir les actes répréhensibles et de contrôler les gouvernements. Lorsque la justice est achetée ou politiquement entravée, ce sont les gens qui en souffrent. Les dirigeants doivent pleinement investir dans et garantir l'indépendance des institutions qui font respecter la loi et luttent contre la corruption. Il est temps de mettre fin à l'impunité pour la corruption.

Actualités Nationales » Be a reporter: Write and send your article
Tags: corruption

More from Actualités Nationales →

Related Articles

general →

Top news


Archives

» Advanced search