Subscribe for free: News alert
  • Follow us:
Go to mobile version:

Le gouvernement des Seychelles fait le point sur l'aide apportée aux victimes des catastrophes du 7 décembre

Victoria, Mahé, Seychelles | February 14, 2024, Wednesday @ 21:24 in En français » ACTUALITÉS NATIONALES | By: Rita Joubert édité par: Betymie Bonnelame, traduit par Rudie Bastienne | Views: 1030
Le gouvernement des Seychelles fait le point sur l'aide apportée aux victimes des catastrophes du 7 décembre

 Des habitants de Cascade cherchant de l'aide au lendemain de l'explosion. . (Seychelles News Agency)

 

(Seychelles News Agency) - Les autorités des Seychelles ont enregistré 531 maisons qui ont été touchées par l'explosion d'un magasin d'explosifs de la CCCL le 7 décembre, parmi lesquelles 354 appartiennent à des particuliers et 177 sont gérées par la Property Management Company (PMC).

Les maisons et les commerces ont été endommagés après l'explosion de quatre conteneurs d'explosifs de l'entreprise d'exploitation CCCL dans la zone industrielle de Providence.

Dans une mise à jour sur l'assistance fournie mercredi aux résidents touchés dans le district de Cascade, à l'est de Mahé, les responsables ont déclaré que bien que d'autres bâtiments à Providence aient été endommagés, ils ne s'attaquent qu’aux situations résidentielles.

Le directeur général de l'Agence des infrastructures des Seychelles, Jitesh Shah, a déclaré que "le gouvernement s'engage à aider toutes les personnes touchées dans les plus brefs délais".

M. Shah a révélé que jusqu'à présent, 20 maisons ont été condamnées et devront être démolies et reconstruites et parmi celles-ci, seuls huit propriétaires des maisons ont une assurance.

"Nous travaillons avec les 20 propriétaires et aidons également certains d'entre eux à concevoir leurs nouvelles maisons", a-t-il ajouté.

Parmi les propriétés gérées par le gouvernement, sur les 177 propriétés gérées par le PMC, 175 ont déjà été traitées. Cependant, M. Shah a déclaré que la société avait des demandes continues à traiter.

Sur la question de savoir qui finance les travaux de rénovation et de reconstruction, M. Shah a expliqué que cela se faisait grâce à une combinaison de prestations d'assurance pour ceux qui en bénéficient et à travers un fonds spécial qui a été créé pour aider les victimes de l'incident.

Tout en assurant aux personnes concernées que le gouvernement s'efforce de résoudre le problème résidentiel le plus rapidement possible, M. Shah a également demandé à la population de faire preuve d'un peu de patience.

"Nous devons effectuer nos contrôles parce que les fonds utilisés proviennent de donateurs qui veulent que l'argent soit utilisé de manière responsable et cela signifie que le processus peut prendre un certain temps", a-t-il déclaré.

Parmi les autres agences présentes à la conférence de presse figurait l'Agence pour la protection sociale (ASP), qui a versé à 842 ménages une somme de 25 000 SCR (1 871,35 dollars) chacun.

Le montant total versé par l'ASP inclut également tous ceux qui ont été touchés par les fortes pluies et les glissements de terrain survenus le même jour dans le nord de Mahé.

La directrice générale de l'ASP, Brenda Morin, a déclaré : « Nous effectuerons demain nos derniers paiements aux 39 personnes restantes. »

Le représentant du gouvernement local à la conférence, Romano Songore, a révélé qu'il n'y a plus personne vivant à l'hôtel Berjaya Beau Vallon Bay.

L'hôtel était utilisé comme l'un des refuges pour héberger ceux dont les maisons avaient été touchées par les catastrophes. D'autres refuges ont été installés au Petit Séminaire, un établissement catholique romain situé sur l'île principale de Mahé.

 

Actualités Nationales » Be a reporter: Write and send your article

More from Actualités Nationales →

business →

Top news


Archives

» Advanced search