Subscribe for free: News alert
  • Follow us:
Go to mobile version:

Les accusations de sorcellerie abandonnées contre le chef du parti United Seychelles

Victoria, Mahé, Seychelles | February 15, 2024, Thursday @ 20:46 in En français » ACTUALITÉS NATIONALES | By: Rita Joubert édité par: Betymie Bonnelame, traduit par Rudie Bastienne | Views: 1231
Les accusations de sorcellerie abandonnées contre le chef du parti United Seychelles

Le Dr Patrick Herminie (premier à droite) faisait partie de ceux dont les accusations ont été abandonnées et libérées. (Seychelles News Agency)

 

(Seychelles News Agency) - Le tribunal des Seychelles a abandonné jeudi toutes les charges contre cinq des huit personnes dans une affaire de sorcellerie.

Le Leader de United Seychelles, le principal parti d'opposition, le Dr Patrick Herminie, faisait partie des personnes dont les accusations ont été abandonnées et libérées.

Les quatre autres dont les accusations ont été abandonnées et libérées sont Yvon Legaie de Ma Joie, Jules Radegonde de La Digue, Kenneth Evenor de Grand Anse Mahé et Marcel Naiken de Baie Lazare.

Après l'abandon des poursuites initiales pour la majorité des personnes impliquées, le parquet a ouvert deux nouveaux dossiers contre un ressortissant tanzanien, Alli Said, Simon Dine d'Anse Aux Pins et Bashir Umarji de Quincy Village.

M. Dine et M. Umarji font face à des accusations de conseil et de recrutement d'une autre personne pour exercer la sorcellerie, tandis que M. Alli fait face à des accusations de complot en vue d'exercer la sorcellerie.

Les trois hommes restant dans l'affaire comparaîtront devant le tribunal de première instance le 29 février pour présenter leurs plaidoiries et cela dépendra de la question de savoir si les pièces du dossier auront été remises à temps aux avocats.

Les conditions de libération sous caution de M. Umarji et M. Dine restent les mêmes - une caution de 30 000 SCR (2 094 dollars) - pour leur libération tandis que le ressortissant tanzanien reste en garde à vue.

L'affaire concerne l'arrestation d'un ressortissant tanzanien le 21 septembre dernier, en possession de plusieurs objets liés à la sorcellerie.

Parmi les objets se trouvaient des objets en bois noir, des pierres, des petites bouteilles de liquide brunâtre, un assortiment de poudres et plusieurs documents contenant un langage et des symboles étranges décrits comme démoniaques et sataniques.

C'est lors d'un interrogatoire policier du ressortissant tanzanien que les noms des cinq suspects seychellois ont été mentionnés puis appréhendés.

M. Herminie a été arrêtée, interrogée puis relâchée le 29 septembre.

Les cinq autres Seychellois ont été placés en détention provisoire pour avoir donné des conseils en matière de sorcellerie, intrusion dans des lieux de sépulture, insulte à la religion de toute classe, ainsi que pour avoir écrit ou prononcé des mots dans l'intention de blesser les sentiments religieux.

 

Actualités Nationales » Be a reporter: Write and send your article

More from Actualités Nationales →

business →

Top news


Archives

» Advanced search