Subscribe for free: News alert
  • Follow us:
Go to mobile version:

Les Maldives signent un accord de défense avec Pékin, les troupes indiennes proches du départ

Maldives | March 5, 2024, Tuesday @ 13:35 in En français » MONDE | By: AFP | Views: 849
Les Maldives signent un accord de défense avec Pékin, les troupes indiennes proches du départ

Un soldat de l'armée des Maldives monte la garde avant la cérémonie d'investiture du président élu des Maldives, Mohamed Muizzu, à Malé, le 17 novembre 2023. (Photo Ishara S. KODIKARA / AFP)

 

(AFP) - Les Maldives ont signé un accord d'"assistance militaire" avec la Chine après avoir après avoir ordonné aux troupes indiennes déployées dans cet archipel stratégique de quitter les lieux, ont déclaré des responsables mardi.

Les 89 militaires indiens présents dans le pays seront partis d'ici le 10 mai après s'être vu ordonner de quitter le territoire par le président pro-chinois Mohamed Muizzu, arrivé au pouvoir l'an dernier avec un programme anti-indien.

Le ministère de la Défense des Maldives a annoncé avoir signé un "accord sur la fourniture d'une assistance militaire par la Chine" avec Pékin lundi en fin de journée, précisant que l'accord était "gratuit" sans donner davantage de détails.

Le ministère de la Défense a déclaré que l'accord visait à "renforcer les liens bilatéraux", dans un message publié sur X.

L'Inde se méfie de la présence croissante de la Chine dans l'océan Indien et de son influence aux Maldives, ainsi qu'au Sri Lanka voisin.

Ces deux nations insulaires d'Asie du Sud occupent une position stratégique à mi-chemin des principales routes maritimes internationales est-ouest.

Les relations entre Malé et New Delhi se sont refroidies depuis que M. Muizzu a remporté les élections en septembre dernier.

Lors d'un rassemblement public au nord de la capitale lundi, le chef de l'Etat a promis qu'il n'y aurait plus de troupes indiennes dans le pays après le 10 mai, date à laquelle elles devront avoir achevé leur retrait.

Ces militaires indiens avaient été déployés pour exploiter trois avions de reconnaissance donnés par New Delhi à Malé pour surveiller sa vaste frontière maritime.

L'Inde devrait remplacer ces militaires par du personnel civil qui exploitera ces avions, et le ministère de la Défense des Maldives a annoncé le mois dernier que l'équipage civil indien avait commencé à arriver dans l'atoll.

Le mois dernier, Malé a autorisé un controversé navire de recherche chinois à pénétrer dans ses eaux, signe de la réorientation diplomatique du pays vers Pékin et de son éloignement de son traditionnel allié indien.

Le Xiang Yang Hong 3 est arrivé à Malé après s'être vu refuser l'autorisation d'accoster par le Sri Lanka à la suite des réticences exprimées par l'Inde, qui l'a qualifié de navire espion.

Par ailleurs la Chine a offert 12 ambulances aux Maldives dimanche, selon le ministère de la Santé.

aj/pjm/cwl/ref/jt

© Agence France-Presse

Monde » Be a reporter: Write and send your article

More from Monde →

general →

Top news


Archives

» Advanced search