Subscribe for free: News alert
  • Follow us:
Go to mobile version:

Projet de gestion des déchets solides des Seychelles en préparation, prêt de 5 millions de dollars de la Banque mondiale attendu

Victoria, Seychelles | March 21, 2024, Thursday @ 20:20 in En français » ACTUALITÉS NATIONALES | By: Betymie Bonnelame, traduit par Rudie Bastienne | Views: 1198
Projet de gestion des déchets solides des Seychelles en préparation, prêt de 5 millions de dollars de la Banque mondiale attendu

L'une des composantes du projet consiste à renforcer les opérations et à augmenter la capacité d'élimination à la décharge de Providence. (Seychelles Nation)

Photo license  

(Seychelles News Agency) - Le projet de gestion des déchets solides des Seychelles (SWMP) est en phase de préparation alors que le gouvernement attend l'approbation finale d'un prêt de 5 millions de dollars de la Banque mondiale au cours du second semestre de l'année.

Le projet, qui vise à promouvoir la gestion durable des déchets solides et la circularité aux Seychelles, sera mis en œuvre par l'Agence du paysage et de gestion des déchets (LWMA) sous la tutelle du ministère de l'Agriculture, du Changement climatique et de l'Environnement.

La directrice de la Division des déchets, de l'application et des permis, Nanette Laure, a décrit le projet « comme une initiative cruciale pour le pays car il devrait améliorer et relever les défis urgents en matière de gestion des déchets solides de manière intégrée. La gestion des déchets est une priorité pour le gouvernement. »

Le projet comportera trois volets : l'amélioration du système de gestion des déchets solides, le renforcement des opérations et l'augmentation de la capacité d'élimination à la décharge de Providence. Ce composant vise à améliorer la conception et la gestion des infrastructures de la décharge grâce à un contrat de conception-construction-exploitation.

Le projet soutiendra également l’écosystème entrepreneurial de l’économie circulaire grâce à des modules de formation tenant compte du genre.

Le projet comporte également une composante de gestion pour prendre en charge les coûts de fonctionnement supplémentaire de l'Unité de mise en œuvre du projet (CEP) et des consultants en gestion de projet. Il s'agit notamment de mesures visant à renforcer la capacité de la CEP à gérer les risques environnementaux et sociaux des activités du projet.

Mme. Laure a ajouté qu'il y a une composante entrepreneuriale, car pour réduire la quantité de déchets finissant dans les décharges, les gens, en particulier les femmes, seront encouragés à se lancer dans des entreprises innovantes qui traitent ces déchets.

Le directeur général adjoint de la LWMA, Rahul Mangroo, a déclaré : « La décharge de Providence se remplit progressivement, nous devrons bientôt trouver des moyens pour améliorer cette situation, et une partie du projet est consacrée à la réparation de l'infrastructure de la décharge et à l'augmentation de sa capacité tout en fournissant également un volet de gestion pour garantir que les déchets sont traités plus efficacement.

M. Mangroo a précisé que dans le cadre de l'exigence du prêt auprès de la Banque mondiale, LWMA doit mener des consultations, notamment avec les résidents à proximité de la décharge. Cela sera également fait avec d'autres parties prenantes pour leur fournir suffisamment d'informations sur les risques et les impacts du projet, ainsi que sur les opportunités potentielles.

M. Mangroo a confirmé que les consultations devraient avoir lieu la semaine prochaine alors que l'ensemble du projet devrait être achevé sur cinq ans. 

Actualités Nationales » Be a reporter: Write and send your article
Tags: Banque Mondiale

More from Actualités Nationales →

Related Articles

general →

Top news


Archives

» Advanced search