Subscribe for free: News alert
  • Follow us:
Go to mobile version:

L'économie des Seychelles est "très vulnérable aux chocs externes et au changement climatique"

Victoria, Mahé, Seychelles | April 3, 2024, Wednesday @ 23:23 in En français » ACTUALITÉS NATIONALES | By: Sedrick Nicette édité par: Betymie Bonnelame, traduit par Rudie Bastienne | Views: 948
L'économie des Seychelles est "très vulnérable aux chocs externes et au changement climatique"

Une délégation du FMI, conduite par Todd Schneider, était aux Seychelles du 21 mars au 3 avril. .(Bruno Andrade) Photo Licence: CC-BY 2.0

 

(Seychelles News Agency) - Le Fonds monétaire international (FMI) a conclu un accord au niveau des services avec les Seychelles sur la deuxième revue de l'accord du mécanisme de financement élargi (FEP) et du mécanisme pour la résilience et la durabilité (FSR).

Une délégation du FMI, dirigée par Todd Schneider, était aux Seychelles du 21 mars au 3 avril pour mener des discussions sur la deuxième revue du programme économique et financier de la nation insulaire, qui est soutenu par l'accord EFF et le RSF.

L'équipe a rencontré les autorités et des représentants du secteur privé pour les consultations au titre de l'article IV de 2024.

L'accord sur trois ans pour les Seychelles au titre du Mécanisme de financement élargi (EFF), d'un montant équivalent à 56 millions de dollars, ainsi qu'un accord sur trois ans au titre du Mécanisme de résilience et de durabilité (RSF), s'élèvent à l'équivalent de 46 millions de dollars.

Le FMI a déclaré que l'économie des Seychelles a continué de se redresser en 2023 et se rapproche des normes prépandémiques malgré les chocs externes et une catastrophe complexe due à des inondations et à une explosion industrielle.

« Suite à une poussée de l'activité économique postpandémique en 2022, la croissance du PIB réel (Produit intérieur brut) a ralenti à environ 3,2 % en 2023, malgré une augmentation continue de l'activité touristique, les arrivées de visiteurs atteignant un niveau équivalent à plus de 91 % du total prépandémique le plus haut et les revenus du tourisme continuent d'augmenter", a déclaré M. Schneider.

Cela a été repris par le ministre des Finances, du Commerce et de l'Aménagement national des Seychelles, Naadir Hassan, qui a déclaré : « En 2023, nous avons connu une croissance de 3,2 % du PIB, ce qui est conforme à la tendance à long terme que nous avons connue aux Seychelles revenant à nos niveaux d’avant la pandémie.

M. Hassan a ajouté "Nous pouvons nous attendre à ce que l'économie continue de croître l'année prochaine, et nous prévoyons une croissance de 3,69 pour cent", tout en soulignant l'impact des catastrophes du 7 décembre, des inondations et des explosions dans une entreprise d'exploitation minière sur l’économie des Seychelles.

M. Schneider a déclaré que la croissance du PIB réel des Seychelles devrait atteindre environ 3,7 pour cent en 2024 grâce à une augmentation continue du nombre d'arrivées de visiteurs ainsi qu'à une activité dynamique dans les secteurs de l'informatique, de la construction et du secteur financier.

"Ces perspectives intègrent un certain ralentissement de l'activité lié à l'impact des inondations et de l'explosion de décembre 2023 dans les zones industrielles de Providence", a-t-il ajouté.

Selon le FMI, le gouvernement des Seychelles a fait de bons progrès dans la mise en œuvre du FEP et du RSF, atteignant presque tous les objectifs quantitatifs du programme et réalisant des progrès notables sur les repères macro structurels et les mesures de réforme liées au climat.

"Le gouvernement a réalisé un excédent budgétaire primaire de 1,7 % du PIB en 2023. Il s'agit d'une surperformance par rapport à l'objectif du programme EFF. La sous-utilisation des lignes budgétaires de fonctionnement et d'investissement a plus que compensé les recettes inférieures aux prévisions", a déclaré M. Schneider.

Le FMI a déclaré que les perspectives économiques des Seychelles sont généralement positives, mais qu'étant donné leur grande vulnérabilité aux chocs externes et au changement climatique, les efforts continus pour réduire la dette publique, reconstituer les réserves budgétaires et extérieures, renforcer l'efficacité des dépenses publiques et assurer un soutien aux segments les plus vulnérables de la population, sont critiques.

"Même si les perspectives restent positives et les risques sont à peu près équilibrés, l'économie seychelloise reste très vulnérable aux chocs extérieurs et au changement climatique à moyen et long terme", a déclaré M. Schneider.

Il a ajouté que « les risques baissiers pesant sur les perspectives incluent une pression potentielle à la hausse sur les prix des matières premières et des transports en raison du conflit en Israël et à Gaza, de la poursuite des attaques en mer Rouge, de la guerre en cours en Ukraine et de la vulnérabilité continue aux chocs liés au climat ».

 

Actualités Nationales » Be a reporter: Write and send your article
Tags: FMI

More from Actualités Nationales →

Related Articles

general →

Top news


Archives

» Advanced search