Subscribe for free: News alert
  • Follow us:
Go to mobile version:

Les forces seychelloises et françaises entreprennent un premier exercice de simulation de marée noire

Victoria, Seychelles | April 26, 2024, Friday @ 18:02 in En français » ACTUALITÉS NATIONALES | By: Sedrick Nicette édité par: Betymie Bonnelame, traduit par Rudie Bastienne | Views: 2359
Les forces seychelloises et françaises entreprennent un premier exercice de simulation de marée noire

Le bilan final de la formation a eu lieu jeudi à la base des gardes côtière des Seychelles (SCG).

 

(Seychelles News Agency) - Les Forces de défense des Seychelles (SDF) et la marine française ont collaboré à la formation pour atténuer les effets des marées noires dans les eaux de la nation insulaire.

L'évaluation finale de la formation a eu lieu jeudi à la base des Garde côtière des Seychelles (SCG), où des membres du SCG, ainsi que d'autres partenaires concernés, ont participé à un exercice de simulation de marée noire.

"Cet exercice s'inscrit dans le cadre d'un entraînement complet qui a débuté en début de semaine, avec la Marine nationale et le SCG, sur les mesures anti-pollution", a déclaré le commissaire en chef de la Marine nationale, Timothée Sevaistre, dans un entretien à la presse.

Trois experts français sont présents aux Seychelles pour dispenser le cours, qui comprend des éléments théoriques et pratiques.

M. Sevaistre a expliqué que la formation se déroule à la base des Gardes côtière car, en cas de pollution maritime, ils disposent de l'équipement qui sera utilisé dans de telles situations.

Parmi les autres agences participant à la formation figurent l'Agence des services d'incendie et de secours des Seychelles (SFRSA) et l'Autorité portuaire des Seychelles (SPA).

"Pour l'instant, la formation se fait à la base des Gardes côtière, mais à l'avenir, nous souhaiterions avoir un exercice à grande échelle, où tout le monde sera impliqué", a ajouté M. Sevaistre.

C'est la première fois qu'un tel exercice a lieu aux Seychelles et il devient désormais encore plus important pour la nation insulaire de se préparer à une marée noire. Ceci est particulièrement important compte tenu de la situation dans la mer Rouge, qui pousse de plus en plus de navires à emprunter des routes plus proches des eaux des Seychelles et où les marées noires risquent de devenir plus fréquentes.

M. Sevaistre a expliqué que la France et les Seychelles continueront à travailler ensemble pour garantir que les équipements appropriés sont disponibles et correctement entretenus, afin qu'ils soient prêts à être utilisés dans toutes les éventualités.

Bien qu'il s'agisse du premier exercice pratique de déversement d'hydrocarbures réalisé aux Seychelles, avec le partenariat français, en 2023, les Seychelles ont participé à un exercice de simulation, baptisé « Exercice régional sur la pollution de l'océan Indien occidental (WIOPOLREX). L'exercice a été organisé conjointement par le Centre Régional des Opérations de Coordination (CROC) aux Seychelles et le Centre Régional de Fusion d'Informations Maritimes (CRFIM) à Madagascar.

Grâce à cet exercice, les deux centres régionaux ont pu évaluer l'état de préparation à répondre aux incidents de pollution par les hydrocarbures dans la région, similaires à l'incident du 25 juillet 2020, où le MV WAKASHIO a déversé environ 1 000 tonnes métriques de pétrole en mer, au large de la côte sud-est de Maurice.

 

Actualités Nationales » Be a reporter: Write and send your article
Tags: marée noire

More from Actualités Nationales →

Related Articles

business →

Top news


Archives

» Advanced search