Subscribe for free: News alert
  • Follow us:
Go to mobile version:

28ème Session de la CTOI : Réaction mitigée des Seychelles sur les propositions de pêche au thon adoptées

Victoria, Seychelles | May 23, 2024, Thursday @ 20:39 in En français » ACTUALITÉS NATIONALES | By: Rita Joubert édité par: Betymie Bonnelame, traduit par Rudie Bastienne | Views: 1160
28ème Session de la CTOI : Réaction mitigée des Seychelles sur les propositions de pêche au thon adoptées

DCP collectés après une expédition de nettoyage de 20 jours sur le navire Saya de Malha.  (Seychelles Fishing Authority)

 

(Seychelles News Agency) - Les Seychelles ont exprimé des sentiments mitigés concernant les recommandations formulées lors de la 28e session de la Commission des thons de l'océan Indien (CTOI) tenue à Bangkok, en Thaïlande, lors d'une conférence de presse mercredi.

La délégation des Seychelles était conduite par le secrétaire principal pour la pêche, Roy Clarisse, à la réunion qui s'est tenue du 13 au 17 mai, et 16 des 24 propositions ont été adoptées sous forme de recommandations par la CTOI.

Lors d'une conférence de presse mercredi, le directeur général de la Seychelles Fishing Authority (SFA), Jan Robinson, a déclaré : "Nous sommes déçus que les trois propositions des Seychelles n'aient pas été adoptées et nous sommes également un peu déçus que la Commission continue d’adopter des résolutions concernant les pêcheries à la senne coulissante mais beaucoup d'autres pêcheries qui nécessitent des mesures ne semblent pas très favorables à l'adoption de mesures pour leurs pêcheries.

Les Seychelles ont présenté trois propositions lors de la réunion et celle adoptée concernait des mesures visant à mettre fin à la pratique inutile des rejets en mer pour les navires de pêche autres que les senneurs.

M. Robinson a déclaré que la mesure concernant les prises accessoires a un impact sur le pays et « il y a beaucoup plus de prises accessoires débarquées dans le pays, qui sont utilisées par les transformateurs locaux. Dans l'ensemble, nous bénéficions de ce plan de rejet et cela crée réellement des opportunités pour nos transformateurs locaux de progresser grâce à ces prises accessoires.

La SFA surveille actuellement les navires en demandant au hasard de visionner les séquences vidéo trouvées à bord, et s'il s'avère qu'ils ne respectent pas les mesures, cela sera pris très au sérieux.

Les Seychelles avaient deux autres propositions concernant le renforcement des exigences en matière de collecte de données et de déclaration, y compris pour la pêcherie à la canne, comme recommandé par le Comité scientifique de la CTOI.

Les principales propositions qui sont devenues des recommandations lors de la réunion concernaient une meilleure gestion des dispositifs de concentration de poissons (DCP) et une gestion scientifique des stocks de listao et d'espadon.

M. Robinson a déclaré qu'il s'agissait des meilleures pratiques de gestion des deux stocks et que c'était une véritable réussite pour la commission d'adopter ces deux résolutions.

Il a expliqué que cette décision place la CTOI à l'avant-garde des meilleures pratiques de gestion des stocks partagés.

Les membres présents à la réunion ont discuté de la transition obligatoire vers les DCP biodégradables et certaines résolutions ont proposé une réduction sévère des DCP.

"Il était très clair qu'il y avait une volonté de tous de trouver une proposition pour parvenir à un résultat positif sur les DCP", a déclaré M. Robinson.

Suite aux résolutions, le nombre de DCP devrait tomber à 270 en 2026 et à 240 deux ans plus tard, tandis que les navires de l'Union européenne connaîtront une réduction encore plus importante, passant à 250 d'ici 2026 et à 225 d'ici deux ans.

"Cela montre que les parties contractantes coopérantes (CCP) sont prêtes à exiger un nombre réduit de DCP afin d'atténuer tout impact qu'ils ont sur les stocks de thon et l'environnement côtier", a-t-il ajouté.

Un registre des DCP, qui entrera en vigueur après la réunion, sera administré par le secrétariat et M. Robinson a déclaré : "cela améliorera la transparence de la pêche sous DCP dans l'océan Indien".

M. Robinson a conclu en disant que les Seychelles sont satisfaites du niveau de gestion des DCP, "mais nous devons encore comprendre que cela aura certains impacts sur notre industrie et qu'il faudra un certain temps pour mettre toutes les mesures en place au cours de l'année prochaine ou les deux ans."

Actualités Nationales » Be a reporter: Write and send your article
Tags: CTOI, thon

More from Actualités Nationales →

Related Articles

general →

Top news


Archives

» Advanced search