Subscribe for free: News alert
  • Follow us:
Go to mobile version:

Les forces de l'ordre des Seychelles créent des réseaux et une présence pour lutter contre le trafic de drogue

Victoria, Seychelles | June 12, 2024, Wednesday @ 20:35 in En français » ACTUALITÉS NATIONALES | By: Rita Joubert édité par: Betymie Bonnelame, traduit par Rudie Bastienne | Views: 1096
Les forces de l'ordre des Seychelles créent des réseaux et une présence pour lutter contre le trafic de drogue

La dernière arrestation en mer était un boutre iranien le 7 juin par les garde-côtes des Seychelles.  (Seychelles Defence Forces)  

 

(Seychelles News Agency) - Les forces de l'ordre aux Seychelles construisent des réseaux et renforcent la présence policière dans les communautés dans le cadre d'efforts renouvelés pour lutter contre l'augmentation de l'entrée de drogues synthétiques dans le pays.

Le commissaire adjoint de la police, Ned Wirtz, a annoncé mardi lors d'une conférence de presse tenue au quartier général de la police des Seychelles. La conférence de presse a également informé le public des progrès réalisés dans la lutte contre la drogue, suite à la récente arrestation de neuf Iraniens soupçonnés de trafic de drogue.

"Nous intensifions nos efforts aux frontières des ports maritimes et des aéroports et travaillons avec tous nos partenaires. Compte tenu de la taille de notre ZEE (zone économique exclusive), nous travaillons en étroite collaboration avec les garde-côtes des Seychelles pour atteindre les zones que nous ne pouvons pas atteindre", " a expliqué M. Wirtz.

Les Seychelles, un archipel de l'ouest de l'océan Indien, possèdent une ZEE de 1,4 million de kilomètres carrés, ce qui rend difficile la surveillance des activités illégales en mer.

M. Wirtz a déclaré : « Nous sommes toujours confrontés à des difficultés en ce qui concerne les points d'entrée maritimes. »

En plus d'intercepter l'entrée de drogues illicites dans le pays aux points d'entrée, M. Wirtz a déclaré que les autorités s'efforçaient d'établir des réseaux plus fiables pour recevoir des renseignements crédibles.

"La lutte contre la drogue n'est pas l'apanage exclusif de la police, nous avons aussi besoin de l'aide des citoyens qui ont des informations à nous donner sur le trafic de drogue", a-t-il ajouté.

Selon les chiffres de la police pour l'année 2023, un total de 623 kilogrammes d'héroïne, 10,5 kilogrammes de cocaïne, 1,8 kilogrammes d'herbe de cannabis, 4,9 kilogrammes de résine et 388,6 kilogrammes de méthamphétamine ont été saisis.

"Notre travail avec nos partenaires internationaux montre une augmentation des drogues synthétiques entrant dans l'ouest de l'océan Indien", a déclaré M. Wirtz.

Il a ajouté que la police locale a été formée pour reconnaître et gérer l'entrée de ces drogues dans la nation insulaire.

En février de l'année dernière, six agents chargés de l'application des lois des Seychelles ont participé à une formation sur les « Techniques d'infiltration et de surveillance » organisée par la Drug Enforcement Administration (DEA) des États-Unis à Maurice.

M. Wirtz a révélé que les agents travaillent avec diverses agences pour garder un œil sur « toute information, telle que les lettres de transport, qui pourrait montrer que certaines personnes envisagent de fabriquer de la méthamphétamine ici ».

Il a déclaré que même si la police a obtenu certains succès, elle reste confrontée à des défis dans certains domaines.

M. Wirtz a déclaré que les forces de l'ordre effectueront davantage de patrouilles dans la communauté pour avoir une plus grande présence malgré le besoin de main-d'œuvre.

 

Actualités Nationales » Be a reporter: Write and send your article

More from Actualités Nationales →

general →

Top news


Archives

» Advanced search