Subscribe for free: News alert
  • Follow us:
Go to mobile version:

Les Seychelles émergent dans la création des emplois « verts » en Afrique

Victoria, Seychelles | February 3, 2015, Tuesday @ 18:18 in En français » ACTUALITÉS NATIONALES | By: Hajira Amla, et Sandra Barbier | Views: 1648
Les Seychelles émergent dans la création des emplois « verts » en Afrique

La délégation des Seychelles qui a participé a la rencontre consacré aux emplois verts en Afrique  (La Francophonie/IFDD) 

Photo license  Purchase photo

(Seychelles News Agency) - Les Seychelles, l’archipel de 115 îles situé au large de la côte orientale de l’Afrique, peuvent être considérées comme une référence pour les études sur le développement durable et la création d’emplois « verts » en Afrique.

C’est le propos d’un expert sur les emplois durables aux Seychelles, Emanuele de Stefani, qui a récemment participé à un forum à Antananarivo à Madagascar sur l’environnement et la création des emplois « verts ». 

En s’adressant à la SNA, de Stefani a dit que les Seychelles ont un  haut développement dans la création des industries respectueuses de l’environnement, notamment; l’énergie renouvelable, l’écotourisme et la pêche durable.

Selon de Stefani, c’est une démarche qui mènera à terme vers ce qui pourrait un jour être tout un secteur consacré aux emplois « vert » ou écologique.

La rencontre d’une semaine à Madagascar a été organisée par l’Institut de la francophonie pour le Développement Durable (IFDD).

Elle est constituée d’un groupe d’experts internationaux et de délégués du Burundi, des Comores, Djibouti, de Madagascar, de Sao Tomé et Principe et des Seychelles.

La plus grande difficulté pour les délégués seychellois étaient d’expliquer où se trouve l’archipel des Seychelles, puisque les autres délégués ne savaient pas où se trouvait le plus petit État de l’Afrique avec seulement 90 000 habitants.  

« Une fois que nous les avons expliqués où se trouvent les Seychelles, ce qui les intéressait les plus, était l’économie du pays » a déclaré  de Stefani, en ajoutant que pour un si petit pays, les Seychelles ont un PIB (GDP) le plus élevé en Afrique.

Actuellement, le PIB par habitant des Seychelles est d’environ 16 000 $, grâce à ses revenus en devises étrangères dans le secteur du tourisme et la pêche.

 Selon de Stefani, les Seychelles obtiennent cette position grace a son programme de conservation ou  50 pourcents de la surface de ses terres sont protégés, notamment par des parcs nationaux.

 L’archipel a également fait valoir son engagement dans le concept de « l’économie bleue » pour le développement durable des petits États insulaires.

Comme suite à ces discussions, l’IFDD va mettre en place une structure avec toutes les recommandations, ce qui va permettre de créer plus d’emplois respectueux de l’environnement dans les pays en développement. Cela devrait être prêt dans quelques mois.

 

L'importance de l’énergie renouvelable, la bonne gestion des déchets et l'agriculture ont été identifiés comme étant les éléments-clés qui vont favoriser et contribuer dans le développement durable et la création des emplois « verts ».

 

« Bien que les Seychelles sont un petit État insulaire isolé, ses politiques de conservation sont un excellent exemple à suivre des autres pays, dans l’élaboration de leurs propres politiques » a conclu de Stefani.

 

Actualités Nationales » Be a reporter: Write and send your article
Tags: durable, économie bleue, La Francophonie

More from Actualités Nationales →

Related Articles

environment →

Top news


Archives

» Advanced search