Subscribe for free: News alert
  • Follow us:
Go to mobile version:

Le président des Seychelles « Le Club de Paris » a accédé à sa requête en échangeant la dette des Seychelles au profit du financement de la lutte contre le changement climatique.

Victoria, Seychelles | February 26, 2015, Thursday @ 21:18 in En français » ENVIRONNEMENT | By: Rassin Vannier | Views: 1957
Le président des Seychelles « Le Club de Paris » a accédé à sa requête en échangeant la dette des Seychelles au profit du financement de la lutte contre le changement climatique.

Le president des Seychelles James Michel (Mervyn Marie)

Photo license  

(Seychelles News Agency) - Pour marquer la reprise parlementaire aux Seychelles, archipel de l’Océan Indien, pour l’année 2015, le président James Michel s’est rendu à l’Assemblée nationale des Seychelles, pour son discours sur l’état de la Nation.

Le chef de l'État a commencé à passer en revue la situation de l’économie des Seychelles qu’il a décrite comme étant vulnérable face aux chocs extérieurs.

Les Seychelles sont un État insulaire de 90 000 habitants.

Le principal pilier de l’économie des Seychelles qui repose sur le tourisme, à progresser de 1 % en 2014.

Le président michel a souhaité que plus de Seychellois puissent se lancer dans la création de petits établissements touristiques à côté des grands hôtels.

Les Seychelles bénéficient d’une bouffée d’oxygène du club de Paris.

Le Président Michel a déclaré que les Seychelles viennent de marquer encore l’histoire, car « Le Club de Paris » a accédé à sa requête en échangeant sa dette pour financement de la lutte contre le changement climatique.

« Concrètement, ce sont près de 30 millions de dollars de notre dette qui seront transférés à terme dans un fonds de protection et de développement de notre espace marin, pour ne pas dire notre économie Bleue. Nos partenaires ont en plus agréé une réduction de 5% de notre dette » a précisé Michel.

Cet accord devrait permettre aux Seychelles de réduire le paiement de sa dette.   

 Le ministre des Finances des Seychelles Jean Paul Adam signant le nouvel accord avec le Club de Paris   (Ministere des Finances ) Photo license: CC-BY 2.0 

Le chef de l'État a tenu à remercier la France et son président, François Hollande, qui a exprimé son soutien pour aider les Seychelles dans la promotion de l'économie bleue.

Le président michel a souhaité que des efforts supplémentaires soient réalisés dans la façon de faire des affaires.

« Dans le classement des pays offrant les meilleures facilités de faire les affaires, les Seychelles sont classées 85e sur 189 pays…Notre stratégie pour les cinq prochaines années est d’améliorer ce rang pour nous classer parmi les 30 meilleurs pays dans ce domaine » a souhaité le chef de l'État seychellois.

Le président Michel a annoncé aux députés seychellois qu’il avait pris la décision de ne pas donner suite au projet de développement touristique de Cap Ternay, situé dans un des plus beaux sites de Mahé, l’île principale, où se trouve toutes une faune et Flore endémique des Seychelles. 

 La Baie de Bay Ternay un des lieux encore vierge de Mahé  (Gerard Larose Seychelles Tourism Board). Photo license: CC-BY 2.0 

« Emirates Group hotel Development » avait prévu d’y construire des villas de luxe.

 «  Tous les arguments scientifiques s’accordent sur l’impact négatif de ce projet sur le site. Naturellement, en tant que président de ce pays, il me revient de prendre la meilleure décision possible dans l’intérêt du peuple et de son patrimoine. Aussi ai-je décidé de rejeter le projet Cap Ternay. Ses promoteurs m’ont compris. Ils ont accepté et respectent ma décision, sans aucune réserve » a précisé Michel.

Dans le domaine de la santé, le chef de l'État s’est félicité de la réduction du taux de mortalité infantile qui est passé de 18,52 pour 1000 en 2013, à 10,92 pour 1000 en 2014.

« Notre vision par rapport à notre système de santé est que dans les 10 prochaines années, il soit opéré et géré par les Seychellois eux-mêmes. C’est pour cette raison que nous mettons l’accent sur la formation de nos jeunes cadres  dans les divers domaines médicaux. Dans cette perspective, le ministère de la santé est en train de faire les démarches nécessaires pour envoyer une vingtaine de jeunes médecins se spécialiser à l’étranger a dit Michel.

Lundi, ce sera autour du dirigeant de l’opposition de donner son point de vue sur l’état de la nation suivi du dirigeant des affaires du gouvernement et des autres députés.

Ces débats sont retransmis en direct à la radio nationale SBC

 

Environnement » Be a reporter: Write and send your article
Tags: James Michel, environnement, Club de Paris, Bay Ternay, tourisme, économie bleue

More from Environnement →

Related Articles

national →

Top news


Archives

» Advanced search