Subscribe for free: News alert
  • Follow us:
Go to mobile version:

Un vol d’Etihad Airways et un avion Emirates ont frôlé l’accident – un venant des Seychelles et l’autre s’y rendant

Victoria, Seychelles | April 1, 2015, Wednesday @ 22:27 in En français » ACTUALITÉS NATIONALES | By: Hajira Amla et Sandra Barbier | Views: 8252
Un vol d’Etihad Airways et un avion Emirates ont frôlé l’accident – un venant des Seychelles et l’autre s’y rendant

Un A320 Airbus d'Etihad similaire à celui qui a évité de justesse une collision dans l'espace aérien indien avec un avion commercial Emirates lundi (Alex Beltyukov) Photo license: CC BY-SA 3.0 Unported 

Photo license  

(Seychelles News Agency) - Une enquête a été ouverte dans une quasi-collision au-dessus de la mer d'Arabie lundi dernier, impliquant deux avions commerciaux des Émirats arabes unis ; un qui se dirigeait vers les Seychelles et l'autre sur son chemin des Seychelles à destination de Dubaï.

Le journal indien NDTV avait rapporté que les deux avions qui se dirigeaient dans des directions opposées, étaient dans l'espace aérien de l’Inde lorsque le vol Emirates EK706 qui volait vers Dubaï en sortant des Seychelles et le vol Etihad EY622 à destination des Seychelles au départ d’Abou Dhabi est arrivé à 25 secondes d'une potentielle collision.

Selon les rapports les pilotes de deux avions auraient chacun reçu un «avis de résolution» ou RA, venant du système d'alerte de trafic et prévention de collision (TCAS), à bord de l’appareil et une instruction automatique a été délivrée dans un cockpit pour monter plus haut, tandis que l'autre cockpit avait reçu une instruction de descendre afin d’éviter le risque d’une collision imminente.

Dans le cas où deux avions seraient très proches dans un même espace aérien et qu’ils risquent de faire une collision dans les 40 prochaines secondes, le système leur envoie une alerte auditive émise par le « Traffic Advisory » ou le TA. Le TA informe le pilote qu’un autre avion se trouve à proximité et que certaines actions seront bientôt nécessaires pour éviter une collision.

Cependant, un « avis de résolution » est donné aux pilotes si la distance entre les deux avions se traduirait par un risque de collision dans les 25 secondes, selon les experts de l'aviation. Le pilote doit agir dans les six secondes.

 Le système d'alerte de trafic et prévention de collision (TCAS) (Wikipedia/Eurocontrol) Image license: CC-BY                  

En raison de la guerre civile au Yémen et la fermeture de son espace aérien, les deux compagnies ont dû détourner leurs vols vers et depuis les Seychelles en passant par l’espace aérien de Mumbaiet Muscat.

L'incident a été signalé au contrôle du trafic aérien à Mumbai par les pilotes des deux avions.

"L'incident a eu lieu dans l'espace aérien océanique de la mer d'Arabie, où nous n’avons pas de couverture de radar. Quels que soient les détails que nous avons, ils sont fondés sur le rapport fait par les pilotes" selon un haut fonctionnaire de l’autorité des aéroports en Inde qui parlait à la NDTV.

C’est la direction générale de l’aviation civile indienne (DGAC) qui mène l’enquête vu que l’incident a eu lieu dans l’espace aérien indien.

Pas de risque de danger

Selon un rapport du site web UAE des informations ‘The National’, un porte-parole de la compagnie aérienne d’Emirates a confirmé l'incident en affirmant que l’avion, ses passagers et ses membres d’équipage n’étaient à aucun moment en risque de danger.

"Tous les avions d’Emirates sont équipés d'un instrument à bord de telle sorte que l'équipage soit alerté au bon moment de tout le déroulement du trafic", a déclaré le porte-parole.

"L'équipage a informé les autorités de l'incident et a ensuite déposé un rapport sur la sécurité aérienne, qui sera transmis au centre de contrôle du trafic aérien de Mumbai. La sécurité est d'une importance primordiale à Emirates, et l'on va coopérer pleinement avec le contrôle du trafic aérien de Mumbai dans leur enquête ultérieure".

Un porte-parole d’Etihad Airways a déclaré que la compagnie aérienne enquête sur l'incident en ajoutant que la sécurité était « la priorité numéro un » d'Etihad Airways.

Depuis qu’Air Seychelles avait arrêté ses vols directs vers l’Europe au début de Janvier 2012 suite à d’énormes pertes sur ces routes, les compagnies aériennes du Moyen-Orient ; Emirates Airlines, Etihad Airways et Qatar Airways sont devenus les principaux transporteurs aériens vers les destinations européennes au départ des Seychelles.

 

 

Actualités Nationales » Be a reporter: Write and send your article
Tags: Etihad, Etihad Airways, Emirates, aviation

More from Actualités Nationales →

Related Articles

general →

Top news


Archives

» Advanced search